Jean-Pierre Dintilhac

Ancien élève de la Faculté de droit de Paris. Magistrat. Substitut du procureur à Melun ; en poste au ministère de la Justice (1975-1979 et 1982-1988) ; avocat général près la Cour d'appel de Paris (1994) ; avocat général à la Cour de cassation (1996) ; procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Paris (depuis 1998). Ce texte a fait l'objet d'une intervention lors de la Journée d'études de l'Institut de criminologie, le jeudi 26 octobre 2000 : « Une révolution permanente : la réforme de la procédure pénale ».

Mise à jour dans le numéro 93
Article Revue
L'avenir du Parquet Printemps 2001
n° 93
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.