Jean-Marie Guéhenno

A été de 2000 à 2008 secrétaire général adjoint des Nations unies, en charge des opérations de maintien de la paix, puis adjoint de Kofi Annan lors de sa tentative de médiation en Syrie (2012). Avant cela, il a servi dans l'administration française. Conseiller-maître à la Cour des comptes, il a dirigé le Centre d'analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères de 1989 à 1993. Il a été ambassadeur auprès de l'Union de l'Europe occidentale et président de l'Institut des hautes études de défense nationale. En 2013, il a présidé la Commission du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale. Président de l'International Crisis Group de 2014 à 2017, il est actuellement membre du conseil de haut niveau sur la médiation de l'ONU et conseiller du Centre pour le dialogue humanitaire.

Mise à jour dans le numéro 175
Article Revue
Vers quelle Europe ? Automne 2021
n° 175
Le brouillard de la paix Hiver 2018
n° 164
La distance nécessaire Printemps 2012
n° 137
Union politique et euro : la voie modeste Été 1998
n° 82
LA CORRUPTION DANS LES SOCIÉTÉS MODERNES Été 1993
n° 62
Retour d'Amérique Été 1987
n° 38
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.