Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

L'auteur remercie chaleureusement Pierre Hassner et Jean­Vincent Holeindre, qui ont bien voulu relire et discuter une version précédente de cet article. Toute erreur dans ces pages n'est bien sûr imputable qu'à l'auteur. Chercheur postdoctoral Banting à la Faculté de droit de McGill University (Canada), où il enseigne le droit international humanitaire et mène des recherches interdisciplinaires sur les mutations de la guerre au xxie siècle. Il était auparavant lecturer au département des War Studies du King's College London, où il enseignait la théorie des relations internationales, l'éthique et le droit de la guerre. Auteur d'une douzaine de livres, il a reçu le prix Olivier Debouzy de l'agitateur d'idées juridiques 2012 pour La Guerre au nom de l'humanité. Tuer ou laisser mourir (préface d'Hubert Védrine, PUF, 2012). Site Internet : www.jbjv.com

Mise à jour dans le numéro 141
Article Revue
Pour un réalisme libéral en relations internationales Printemps 2013
n° 141
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.