Georges-Marie Chenu

Georges-Marie Chenu. — Breveté de l'École nationale de la France d'outre-mer ; administrateur FOM ; ministre plénipotentiaire hors cadre ; ancien ambassadeur (Lomé, Zagreb). Postes en Afrique : Tchad (Fort-Lamy et Nord-Ouddaï). Postes au ministère (rédacteur, directeur adjoint d'Europe, chef de service, affaires économiques). Postes diplomatiques en Afrique (Nigéria et Togo) ; en Europe (Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine). Missions dans les Balkans (OSCE ; Justice et Paix ; Commission européenne). École militaire (1998-2004), « Séminaire sur les Balkans ». Intervenant (2004-2005) à Coëtquidan. Publications : ouvrages collectifs : Dernières Guerres balkaniques (1996) ; François Mitterrand à Sarajevo : le rendez-vous manqué (2001) ; Une nouvelle Europe (2005) ; Stepinac : a Witness to the Truth (2008). « Les diplomates » (Revue Autrement, 2002). Préfaces (deux ouvrages de Rénéo Lukic). Articles (Politique étrangère ; Études ; Esprit ; Diploweb).

Mise à jour dans le numéro 143
Article Revue
Le Mali entre l'ONU et l'Europe Automne 2013
n° 143
Les émeutes du Kosovo : la réponse doit être politique, en collaboration avec Michel Roux Été 2004
n° 106
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.