Intégrité

Le lendemain de mon entrée au ministère, je lui [à l’Empereur] avais écrit : « J’ai trop étudié l’histoire pour ignorer que le pouvoir a plus d’une fois exercé une influence mauvaise sur ceux qui en détenaient une partie. Afin de prendre des précautions contre les tentations qu’il a données, je vous envoie, Sire, l’état de ma fortune et de la situation de ma famille. Quand je sortirai d’ici, il sera facile à Votre Majesté de faire vérifi

La suite est réservée aux abonnés ayant un abonnement numérique...

Continuez à lire votre article en vous abonnant ou en achetant l'article.

S'abonner
Je suis abonné ou j'ai déjà acheté l'article