La revue qui vous fait comprendre le monde

Le 11 décembre, le numéro 160/Hiver 2017-2018 de Commentaire sera disponible en librairie. Aujourd'hui, découvrez un aperçu du prochain numéro et profitez une dernière fois du numéro précédent avec deux articles gratuits.

Les ordonnances sur le travail de septembre 2017
Jean-Emmanuel Ray, « I. Une révolution de velours » 

Disparition des délégués du personnel créés en 1936, du comité d’entreprise né en 1946 et du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail de 1982 fusionnés dans un unique « Comité social et économique », primauté de l’accord d’entreprise sur la convention de branche, création des « ruptures conventionnelles collectives » permettant d’éviter les plans de sauvegarde de l’emploi si médiatisés, licenciement des salariés refusant l’application d’un accord collectif, plafonnement des dommages-intérêts dus en cas de licenciement non fondé. Mais aussi suppression du régime social des indépendants et reprise en main étatique de l’assurance chômage avec, dans le même temps, refonte de la formation professionnelle. N’est-ce pas une révolution ?

Pierre Cahuc et André Zylberberg, « II. La réforme n’a pas encore vraiment eu lieu » 

En confortant le pouvoir des branches, les ordonnances sur le travail donnent peu de marge de manœuvre à la négociation d’entreprise, ce qui limite très fortement leur effet sur l’emploi. Néanmoins, si le ministère du Travail cessait d’étendre systématiquement les conventions de branche comme le permet désormais la quatrième ordonnance, le dialogue social retrouverait tout son sens et les effets sur l’emploi et l’activité pourraient être significatifs.

Alain Besançon, « Les voies de l’athéisme catholique »

Ce texte, si imparfait soit-il, pourrait constituer une base de discussion. Je réponds à des soucis assez largement répandus chez les catholiques. Mais pas seulement chez ceux-ci, car ces affaires concernent, en fin de compte, les équilibres généraux, religieux ou autres, de notre pays. Commentaire espère donc, en ouvrant cette tribune, des réactions critiques venues de tous les horizons. 

André Comte-Sponville, « Existe-t-il une spiritualité athée ? »
Nous sommes tellement habitués, depuis vingt siècles d’Occident chrétien, à vivre dans des sociétés où la seule spiritualité socialement disponible était une religion qu’on a fini par croire que « religion » et « spiritualité » étaient synonymes – auquel cas mon titre serait non seulement paradoxal mais contradictoire. Si « spiritualité » n’était qu’un autre mot pour désigner la religion, au sens occidental du terme, l’idée même d’une spiritualité non religieuse serait une contradiction dans les termes. Mais c’est bien sûr cette synonymie que je conteste.

Raymond Aron, « Paul Reynaud »
Parmi les hommes politiques de l’entre-deux-guerres, Raymond Aron admirait tout particulièrement André Tardieu et Paul Reynaud. Chez Paul Reynaud, il admirait la clairvoyance en matière monétaire et économique (qualité rare sous la IIIe République finissante) et plus encore la lucidité à l’égard de l’Allemagne, la même que celle dont témoignait Churchill en Angleterre. Il considérait que Reynaud « avait eu raison » et, dans sa bouche, ce n’était pas un mince compliment. 

*
*   *

En attendant la parution du n° 160, la lettre du vendredi suggère la lecture des articles suivants parus dans le numéro 159/Automne 2017 disponible sur notre site www.commentaire.fr

Pascal Bruckner
Le monde entier nous hait et nous le méritons bien, telle est la conviction d'une majorité d'Européens et, a fortiori, de Français. Nous avons été élevés dans la haine de nous-mêmes, dans la certitude qu'au sein de notre culture, un mal exigeait pénitence. Depuis 1945, notre continent est habité...
Olivier Duhamel
Sur les questions institutionnelles, plus encore que sur d'autres, le microcosme média-politique ne fonctionne que selon des modes bornées. Il ne se fixe que sur une réforme, sans s'interroger sur sa cohérence avec l'existant, ou avec d'autres. Il traite le point objet de son attention sans en év...
Nicholas N. Eberstadt
Les choses vont mal en Amérique depuis le début du XXIe siècle. Le travail, le revenu, la santé, la mobilité sociale, tout se détériore et montre que les États-Unis sont entrés dans une ère de détresse. C'est la th&egrav...
Jérôme Fourquet
Par les thématiques qu'il a portées, par le type de campagne qu'il mit en œuvre lors de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a suscité un engouement dans le pays et notamment dans la jeunesse. D'après les données de l'Ifop, il a viré en tête parmi les 18-24 ans avec un score de 29 %, con...
John Maynard Keynes
L'œuvre de Keynes est tombée dans le domaine public. Profitons-en pour traduire et publier ce texte. Il s'agit de la préface à l'édition allemande de la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie (7 septembre 1936). Keynes est l'économiste le plus invoqué en France (notamment à g...
Olivia Leboyer
La démocratie représentative connaît une crise de confiance. Mais comment suscite-t-on de la confiance ? Complexe, le phénomène tient à la fois de l'intuition (confidence) et de la décision (trust), et demeure largement une énigme. Construire une société de confiance est, pour autant, indispensab...
Pierre Martin
Ces élections législatives, organisées dans la foulée de l'élection présidentielle, comme en 1981, 1988, 2002, 2007 et 2012, ont constitué de fait les 3e et 4e tours d'une élection où l'ensemble du pouvoir national était en jeu. Après avoir écrasé le PS au premier tour de la présidentielle et sév...
Olivier Mongin
Nommé secrétaire général adjoint de l'Élysée par François Hollande – dont il avait été le conseiller économique durant la campagne présidentielle de 2012 avant d'occuper trois ans plus tard le poste de ministre de l'Économie à Bercy –, Emmanuel Macron a été vite stigmatisé comme un énarque et un...
Commentaire est une revue fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova
116 rue du Bac – 75007 Paris – ISSN 0180- 8214
Copyright © 1978-2017 Commentaire - Tous droits réservés
twitter
facebook
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en suivant ce lien