La pensée de Leszek Kołakowski

La lettre du vendredi 11 août 2017

Profitons de l’été pour relire les grands auteurs de Commentaire. Aujourd'hui, retour sur Leszek Kołakowski, avec en libre accès l'article Comment être « conservateur-libéral-socialiste ».

Leszek Kołakowski
né le 23 octobre 1927 à Radom (Pologne) et mort le 17 juillet 2009 à Oxford, est un des grands philosophes du XXsiècle, il est aussi  un historien des idées et un essayiste.

Leszek Kołakowski était un des plus anciens amis et collaborateurs de Commentaire. Nous avons publié plusieurs articles de lui, dont le dernier, un écrit posthume, « Religion », nous avait été confié pour notre trentième anniversaire. Profond historien des idées, il recommandait l'étude de l'histoire « non pas pour savoir comment se conduire ou pour connaître les voies du succès, mais pour savoir qui nous sommes ». Il ne nous quittera donc pas et ses livres continueront de garnir les rayons des bibliothèques de ceux qui ne désespèrent pas de comprendre l'aventure humaine et qui voudront se garder des tentations prométhéennes.

Alain Besançon était son ami et lui rend un très bel hommage dans notre numéro 127, de l'automne 2009 : « Il comprit, comme le meilleur de sa génération, en 1956, l'année du rapport Khrouchtchev et du premier soulèvement de la Pologne. Il faut remarquer que les esprits brillants de cette génération sortaient presque tous du communisme qui les avait séduits un moment et dont ils purent, grâce à ce court passage, analyser rétrospectivement la perversité. [...] Ils ne devinrent pas des hommes de droite, ni des nationalistes polonais mais ils élaborèrent une position qu'il faut qualifier, en profondeur, de libérale. Anticommunistes, certes, sans la moindre concession, mais considérés plutôt centre gauche sur l'échiquier politique actuel de leur pays. À partir donc de 1956 Kołakowski lutta pour la liberté de pensée, pour la liberté politique, pour toutes les formes de liberté. Ensuite il connut la vie errante des intellectuels exilés de haut rang, allant de grandes universités en grandes universités, McGill, Berkeley, Chicago. [...] All Souls, à Oxford, le reçut au nombre de ses fellows, et il se fixa en Angleterre. Il reçut tous les honneurs possibles. Il fut choisi pour les Jefferson lectures, il fut le premier récipiendaire du prix Kluge, décerné par la Bibliothèque du Congrès. Cependant, l'exil reste l'exil, l'exil amer. Il revint souvent enseigner en Pologne après 1990, mais il resta à Oxford. Leszek Kołakowski a écrit une œuvre extraordinairement abondante et variée. [...] »

Leszek Kolakowski
AVANCEZ vers l'arrière s'il vous plaît ! Telle est la traduction approximative d'une injonction que j'entendis un jour dans un tramway de Varsovie. Je propose d'en faire le mot d'ordre d'une puissante Internationale qui n'existera jamais (1). (1) N.d.l.r. : Cet article de Leszek Kola...
Leszek Kolakowski
Pour Commentaire, je voudrais formuler une remarque sur le soi-disant dialogue entre les religions et sur le silence éternel du langage religieux.
Leszek Kolakowski
L'article de L. Kolakowski que nous publions dans ce numéro, avec l'aimable autorisation d'Encounter de Londres, vient à son heure. Aussi souhaitons-nous en faire, dans nos prochains numéros, le point de départ d'un débat français sur la signification et...

Vous pouvez également retrouver, dans la rubrique Auteurs, l'intégralité des articles de Leszek Kołakowski publiés dans la revue.

À vendredi prochain !

Commentaire est une revue fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova
116 rue du Bac – 75007 Paris – ISSN 0180- 8214
Copyright © 1978-2017 Commentaire - Tous droits réservés
twitter
facebook
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en suivant ce lien