Europe et politique mondiale

La lettre du vendredi 15 février 2019

Depuis 40 ans, Commentaire accorde une place centrale à l’Europe et à la politique mondiale. Quels regards porter sur l’Europe, sur ses voisins à l’Ouest et à l’Est ? Revenons aujourd’hui sur les grandes questions qui ont marqué 2018 et qui ont été abordées dans les quatre livraisons de cette année.

Pourquoi n’avons-nous plus confiance ?

Adam Garfinkle
N° 164 hiver 2018

Parmi les problèmes de l’Amérique, l’hémorragie de la confiance sociale est un élément déterminant pour l’avenir, nous dit Adam Garfinkle dans cet important article. Il en est de même dans les démocraties européennes. Les faits crèvent les yeux : les citoyens n’ont plus, dans une très large majorité, confiance dans les institutions et dans les hommes qui les incarnent. [Lire la suite]

 

Le brouillard de la paix

Jean-Marie Guéhenno
N° 164 hiver 2018

Jean-Marie Guéhenno, qui a exercé de grandes responsabilités aux Nations unies, a publié à la Brookings Institution de Washington des souvenirs et des observations concernant des interventions internationales pour le maintien de la paix. Inversant la célèbre formule de Clausewitz, il les a intitulés The Fog of Peace : A Memoir of International Peacekeeping in the 21st Century. Son expérience et l’extrême qualité de son ouvrage nous ont conduits à en traduire et à en publier l’épilogue. [Lire la suite]

 

La Nouvelle Turquie de Tayyip Erdogan

Tancrède Josseran
N° 164 Hiver 2018

Ankara, 24 juin 2018 : Recep Tayyip Erdoğan s’avance sur le balcon du quartier général du Parti de la justice et du développement. Devant lui frémit une mer de drapeaux écarlates frappés du croissant et de l’étoile. Telles des lucioles, les plasmas des portables ponctuent la marée humaine. Soudain, le silence se fait : « Mes chers frères et sœurs, je vous salue. Vous étiez inquiets mais nous n’avons courbé devant aucun pouvoir, devant aucun homme. Le seul tribunal que nous reconnaissons c’est le tribunal divin. » [Lire la suite]

 

Le Sahel peut-il retrouver la paix ?

Nicolas Normand
N° 164 Hiver 2018

Six ans après une rébellion touarègue et une offensive jihadiste au nord du Mali, l’insécurité s’est étendue à de nouvelles régions, au Mali même, « homme malade » du Sahel, mais aussi dans les pays avoisinants, malgré l’intervention armée de la France et la mobilisation de la communauté internationale. Il semble donc nécessaire de tirer les leçons de cette expérience apparemment peu concluante et, pour l’avenir, de se demander s’il est possible de mieux faire. [Lire la suite]

 

Récits de la démocratie espagnole

Benoît Pellistrandi
N° 164 Hiver 2018

Aujourd’hui, dans un pays marqué par les effets de la « Grande Dépression », la recomposition accélérée de son système des partis et par la crise sécessionniste catalane, le consensus de la Transition a volé en éclats. L’Espagne est désormais accusée de tous les maux : un système politique vérolé par la corruption, une économie déséquilibrée et peu compétitive, une démocratie imparfaite. Comment est-on passé de la success story espagnole à un sentiment de crise généralisé, voire à l’idée d’un épuisement du système politique ? Au-delà d’un simple rappel des quarante années écoulées, il me semble que doit être menée une réflexion plus générale sur la représentation que la démocratie espagnole s’est donnée d’elle-même. [Lire la suite]

 

Séisme électoral en Bavière

Henri Ménudier
N° 164 Hiver 2018

En bouleversant les rapports de force entre les partis, les élections bavaroises du 14 octobre 2018 donnent une impulsion au renouvellement en profondeur de la vie politique allemande, déjà amorcé depuis une dizaine d’années. L’érosion des partis traditionnels (CDU, CSU, FDP et SPD), porteurs de la démocratie depuis 1945, se poursuit au bénéfice de deux formations récentes mais aux idéologies opposées, les Verts et l’extrême droite sous les traits de l’AfD. Après la perte de sa position hégémonique, la CSU bavaroise va former une coalition avec les Électeurs libres (FW), une autre formation conservatrice de taille plus réduite. L’onde de choc, venue de Munich, pourrait déstabiliser le gouvernement de grande coalition (CDU-CSU et SPD) à Berlin. [Lire la suite]

 

La guerre contre le terrorisme est-elle gagnée ?

Armand Lafferrère
N° 163 Automne 2018

Notre siècle est défini par les attaques terroristes de la barbarie islamiste contre l’Occident et les puissances musulmanes modérées. Le nombre de ces attaques dans le monde a augmenté d’environ un millier par an au tournant du siècle (1 162 en 2004) à 16 880 en 2014. Le nombre de victimes est passé de 3 278 morts en 2003 à 43 566 en 2014. Mais ce qui a été moins commenté est que, depuis 2014, le nombre de ces attaques et de leurs victimes diminue chaque année. Après une baisse de 20 % en deux ans pour atteindre 13 488 en 2016, le nombre des attaques a baissé de 30 % l’année suivante. Cette évolution vient d’une révolution de l’équilibre politique au Moyen-Orient. [Lire la suite]

 

Les juifs : un peuple et deux nations ?

Dominique Schnapper
N° 163 Automne 2018

Les pages suivantes partent d’un constat : si les juifs sont devenus des citoyens de raison dans les démocraties européennes, leur sort semble plus glorieux aux États-Unis. En 1875, ils représentaient dans ce pays 5 % de la population juive mondiale, en 1939, 9 %, en 1945, 40 %, auxquels il faut ajouter la population juive de l’État d’Israël, en sorte que plus de 80 % de la judaïcité est désormais établie aux États-Unis et en Israël. Les échanges et les soutiens réciproques – à la fois matériels et symboliques – entre les Israéliens juifs et les juifs américains sont si étroits et si intenses que certains d’entre eux ont pu avancer qu’il s’agissait d’un seul et même peuple divisé en deux nations. [Lire la suite]

 

Le Brexit : souveraineté nationale et décrochage stratégique

Thomas d'Ibérie
N° 162 Été 2018

Avec le Brexit, le peuple britannique a choisi un projet politique singulier visant au rétablissement de sa souveraineté nationale. Au-delà du coût économique induit par sa sortie du marché unique et de l’union douanière, le Royaume-Uni risque un décrochage stratégique et une marginalisation de son influence internationale. Le Brexit pourrait paradoxalement conduire à une dévitalisation de la souveraineté effective du peuple britannique pouvant aller jusqu’à une remise en cause de l’intégrité même du Royaume-Uni. [Lire la suite]

 

Pour un réarmement politique de l'Occident

Paul-François Schira
N° 162 
Été 2018

L’Occident est frappé par la résurgence, sous des formes diverses, d’un esprit totalitaire nourri en son propre sein : islamisme homegrown, illibéralismes d’Europe centrale, populismes continentaux, isolationnismes anglo-saxons… Chacun de ces phénomènes signale l’échec du projet politique postmoderne à offrir à l’homme d’aujourd’hui ce dont il a le plus besoin : un sentiment d’appartenance et, ce qui revient au même, un sens à cette appartenance. En refusant d’y voir les faillites de l’individualisme politique qu’elles continuent de prôner, les démocraties libérales menacent de renforcer aveuglément les phénomènes qu’elles tentent de combattre. Le réarmement politique de l’Occident nécessite plutôt de redécouvrir les finalités communes, et de dépasser l’alternative stérile que le xxe siècle a imposée entre l’individu et le commun. [Lire la suite]

 

Les élections italiennes du 4 mars 2018

Pierre Martin
N° 162 
Été 2018

Ces élections ont vu la percée du Mouvement Cinq étoiles et de la Ligue aux dépens du Parti démocrate de Matteo Renzi et de la Forza Italia de Silvio Berlusconi. Il en résulte des conséquences considérables pour la politique italienne et pour l’Europe. Aussi faut-il étudier attentivement ce scrutin. [Lire la suite]

 

La virilité vulgaire de Donald Trump

Harvey Mansfield
N° 161 Printemps 2018

Dans cet examen de Donald Trump, Harvey Mansfield offre une puissante réflexion sur un homme plus démotique que démocrate, et par là même il montre la fragilité des institutions démocratiques face à une nouvelle forme de démagogie. [Lire gratuitement la suite]

 

Un Président sans qualités

Gérard Karsenty
N° 161 Printemps 2018

Ce que je sais, ce que tout le monde sait, c’est que, par leur nature et par leur style, la campagne électorale et maintenant la présidence de Donald Trump constituent une rupture dans l’histoire politique américaine et en cela peuvent être des événements de portée historique. Ce que la campagne électorale et la présidence de Donald Trump ont aussi vérifié ou démontré, pour ceux qui ont la mémoire un peu courte, c’est que, même et surtout à l’âge électronique, on peut tout prévoir… sauf la nature humaine. [Lire la suite]

 

Triomphe de la censure en Russie

Victor Erofeev
N° 161 Printemps 2018

La Mort de Staline, ce film est inspiré par la bande dessinée éponyme de deux Français, Thierry Robin et Fabien Nury. Il a été produit en Angleterre en 2017, et a connu un grand succès à Londres , il est actuellement en salles à Paris. L’annonce de sa sortie à Moscou conduisit quelques professionnels de la culture à s’indigner et à dénoncer par une pétition « ce pamphlet visant à humilier l’homme russe (soviétique) ». Le ministre de la Culture Vladimir Medinski avait autorisé le film. Il revint sur sa décision après cette pétition inspirée par le patriotisme « russe et soviétique ». Victor Erofeev, auteur d’une biographie au titre ironique Ce bon Staline (Albin Michel, 2005)), souligne à cette occasion, dans cet article, le durcissement du régime russe. [Lire la suite]

 

L'Ukraine, l'Europe et la mémoire de la Shoah

Galia Ackerman et Philippe de Lara
N° 161 Printemps 2018

Indépendante depuis 1991, l’Ukraine restait marquée par soixante-dix ans de mœurs soviétiques, jusqu’à la révolution du Maïdan en 2013. L’Ukraine a alors choisi les « valeurs européennes ». C’est le seul pays dont des citoyens meurent pour le drapeau européen. Or les Européens doutent parfois de la légitimité de la nation ukrainienne. Le cliché d’un nationalisme supposé autoritaire et antisémite y est pour beaucoup. Ce cliché est inexact et injuste. Il trahit la vérité et obscurcit la conscience européenne. [Lire la suite]

 

*
*  *

Retrouvez tous les numéros de Commentaire sur www.commentaire.fr

et l'ensemble des articles "Politique mondiale" dans la rubrique "Thèmes"

Commentaire est une revue fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova
116 rue du Bac – 75007 Paris – ISSN 0180- 8214
Copyright © 1978-2019 Commentaire - Tous droits réservés
twitter
facebook
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en suivant ce lien pixel