Comment devient-on Marc Fumaroli ?

La lettre du vendredi 18 août 2017

Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire.
Il a écrit plus d'une centaine d'articles pour la revue. Il est l’auteur,  entre autres livres, de Le Poète et le Roi (Éd. de Fallois, 1997, 511 p.), L’État culturel : une religion moderne (LGF, 1999, 410 p.), l’Âge de l’éloquence (Droz, 2002, 890 p.), Quand l’Europe parlait français (Éd. de Fallois, 2001, 350 p.), ce livre est constitué à partir d’articles parus dans CommentaireL'École du silence : Le sentiment des images au XVIIe siècle (Flammarion, 2008, 669 p.).

Le mot de Marc Fumaroli
Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française.

J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse.
Pour Commentaire, le 18 août 2017

Marc Fumaroli a enseigné à l’Université Paris IV Sorbonne et au Collège de France dans des chaires littéraires. Il a été élu à l’Académie française en 1995 et à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres en 1998.

Il s’inscrit dans la tradition de l’histoire littéraire illustrée par ses maîtres René Pintard, Raymond Picard et Jacqueline de Romilly. Sa rencontre avec André Chastel l’a poussé à élargir son champ de recherches à l’histoire de l’art dans la tradition de Abby Warburg et de son école.

Nous suggérons la lecture des trois articles suivants, dont le premier est en lecture gratuite pendant une semaine.

Marc Fumaroli
Comment n'aurait-elle pas éprouvé la plus vive gratitude et fidélité envers la monarchie et la reine qui avaient fait d'elle, en dépit de sa naissance de femme et de roturière, une grande dame dans l'art de peindre et dans l'art de vivre parmi les compagnies parisiennes les plus titrées et les...
Marc Fumaroli
Plusieurs siècles après Périclès et après Démosthène, un rhétoricien inconnu (le « Pseudo-Longin ») avait poussé une superbe plainte : être né en des temps tardifs et stériles, et préconisait les moyens auxquels recourir pour échapper à la décadence. Ce traité Du sublime devait retentir aussi lon...
Marc Fumaroli
Notre ami Marc Fumaroli s'apprête à publier aux Éditions Gallimard un recueil d'« exercices critiques ». Il nous propose ici, en bonnes feuilles, celui (esquissé naguère sous forme de préface) qu'il y consacre à L'Art de conférer...

Retrouvez, dans la rubrique Auteurs, l'intégralité des articles de Marc Fumaroli publiés dans la revue.

Très belle fin de semaine à tous !

Commentaire est une revue fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova
116 rue du Bac – 75007 Paris – ISSN 0180- 8214
Copyright © 1978-2017 Commentaire - Tous droits réservés
twitter
facebook
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en suivant ce lien