Logo
Au sommaire du numéro 179

La lettre du vendredi 2 septembre 2022

Le numéro d'automne de Commentaire, n° 179, sera disponible en kiosque, en librairie et sur notre site à partir du jeudi 8 septembre.
Cette lettre vous en livre en exclusivité le sommaire ainsi qu'un aperçu des articles à paraître.

 

image

POLITIQUE MONDIALE

La guerre en Ukraine : comment la Russie a perdu l'Occident

Michel DUCLOS

En Europe, l’idée flotte encore dans certains pays que l’agression russe contre l’Ukraine constitue une réponse devenue, à la longue, inévitable à l’expansion vers l’est de l’OTAN ou à la politique agressive des États-Unis dans « l’étranger proche » de la Russie. L’analyse qui fait de ces phénomènes des facteurs explicatifs majeurs des récentes décisions stratégiques du Kremlin se heurte cependant à beaucoup d’objections factuelles, comme le montre l’ancien diplomate Michel Duclos dans cet article.

 

Comment je me suis échappé de la morgue

Victor EROFEEV

La misère des temps a conduit l’écrivain russe Victor Erofeev a quitté son pays avec sa femme et ses deux filles. Nos lecteurs découvriront dans ce nouveau numéro le récit, mêlant colère, inquiétude et drôlerie amère, de cet exil qui les a menés de Moscou à Berlin.

 

Entretien sur « la fin de l'histoire », trente ans après

Francis FUKUYAMA

À l’occasion du trentième anniversaire de la publication de son essai incontournable, La Fin de l’histoire et le dernier homme, Francis Fukuyama retrace l’ensemble de son itinéraire intellectuel et relit sa propre thèse de « la fin de l’histoire » à la lumière des événements politiques mondiaux survenus depuis l’effondrement de l’Union soviétique.

 

POLITIQUE FRANÇAISE

De Jupiter à Périclès

Philippe RAYNAUD

Si les élections législatives ont confirmé les progrès d’une gauche dominée par La France insoumise et, surtout, du Rassemblement national, elles n’ont donné au Président réélu qu’une majorité relative, et ce dans un contexte politique et institutionnel beaucoup moins favorable que celui dans lequel, en 1988, Michel Rocard avait pu agir dans des circonstances formellement semblables. Pour reprendre un mot attribué à Emmanuel Macron, nous sommes entrés dans le « bizarre » et nous ne savons pas si et comment la « majorité » pourra sortir des difficultés que crée cette situation inattendue. Philippe Raynaud propose dans cet article une analyse des forces et des faiblesses qui ont conduit, après la nette victoire de la présidentielle, au semi-échec des législatives.

 

La décentralisation introuvable

Laetitia STRAUCH-BONART

La France est le pays le plus centralisé d’Europe. L’État central est omniprésent. Cette particularité est-elle un bien ou un mal ? La centralisation peut-elle se concilier avec la démocratie ou affermit-elle l’autorité ? Est-elle source de mécontentement ou de satisfaction ? Favorise-t-elle l’efficacité, l’innovation ou bien le conformisme et la routine, l’émulation et la compétition ou bien l’envie et la quiétude ? Emmanuel Macron avait annoncé en 2017 devant le Congrès l’avènement de « pactes girondins ». Il est temps de s’en préoccuper, comme le fait Laetitia Strauch-Bonart dans cet article.

 

ENQUÊTE SUR LE POUVOIR JUDICIAIRE (III)

Denys de BÉCHILLON   Pierre DELVOLVÉ 
Gilbert GUILLAUME   Benoît PLESSIX   Dominique SCHNAPPER

Les rapports entre la justice et le monde de la politique se sont détériorés en France depuis plus d’un quart de siècle. Nous avons écrit à des personnalités – anciens gardes des Sceaux, magistrats, membres des juridictions administratives, avocats et professeurs des facultés de droit – en leur demandant leur sentiment sur cette situation. Du débat et de la diversité des points de vue naîtront la réflexion d’ensemble, les leçons à tirer et les recommandations. Voici la troisième partie de cette enquête, qui se poursuivra jusqu’au début de l’année 2023.

 

ÉCONOMIE ET SOCIÉTÉ

Quel avenir pour l'État-providence ?

Philippe TRAINAR

L’État-providence s’est créé au gré des revendications économiques, des conflits sociaux et des élections nationales. Sa croissance s’est faite de façon additive sans que l’articulation des différents éléments qui constituent l’ensemble n’ait fait l’objet d’une réflexion approfondie. L’urgence politique, qui ne saurait par définition s’embarrasser de contraintes économiques, sociales ou institutionnelles, a été à l’origine de l’essentiel de cette construction. Les références révérencieuses au programme de la Résistance et, peut-être plus que tout, la crainte générale d’ouvrir une boîte de Pandore ne nous ont pas aidés à tenir un débat sérieux sur la cohérence d’ensemble du système. L’article de Philippe Trainar introduit à ce débat.

 

LES IDÉES ET LES LIVRES

Proust écolier

Luc FRAISSE

Pas de scolarité dans le roman de Proust. Le héros sans nom d’À la recherche du temps perdu ne fréquente expressément ni l’école, ni le lycée, ni l’université. Il y a pourtant beaucoup à dire du rapport que l’auteur entretenait lui-même aux études et à ses professeurs. Luc Fraisse publie cet automne aux éditions Classiques Garnier un ensemble de textes inédits de Proust qu’avait collationnés Bernard de Fallois, sous le titre De l’écolier à l’écrivain. Il présente cette édition à nos lecteurs dans un article consacré à la formation scolaire et intellectuelle du jeune Proust.

 

 

image

 

SOMMAIRE

POLITIQUE MONDIALE

Michel DUCLOS, La guerre en Ukraine : comment la Russie a perdu l'Occident

Victor EROFEEV, Comment je me suis échappé de la morgue

Pierre BOURGOIS, L'itinéraire de Francis Fukuyama

Francis FUKUYAMA, Entretien sur « la fin de l’histoire », trente ans après

 

IDÉES

Pierre MANENT, L’Europe et la question chrétienne

 

POLITIQUE FRANÇAISE

Philippe RAYNAUD, De Jupiter à Périclès

Pierre MARTIN, Les élections législatives de juin 2022

Cédric ARGENTON, Élections françaises : l'impact des triangulaires

Vincent FERÉ, L'élection présidentielle et la polarisation majoritaire aux extrêmes

Laetitia STRAUCH-BONART, La décentralisation introuvable

 

ENQUÊTE SUR LE POUVOIR JUDICIAIRE (III)

Denys de BÉCHILLON, Du grave et du bénin

Pierre DELVOLVÉ, Justice administrative et séparation des pouvoirs

Gilbert GUILLAUME, La Cour suprême américaine et la politique

Benoît PLESSIX, La justice administrative et l'esprit du siècle

Dominique SCHNAPPER, Les victimes et le procès pénal

 

ÉCONOMIE ET SOCIÉTÉ

Philippe TRAINAR, Quel avenir pour l'État-providence ?

Thierry FOUCART, Ascenseur ou mobilité sociale ?

 

ARTS ET LETTRES

Claire PAULHAN, La partie immergée de l'iceberg Littérature

Jimmyn PARC et Patrick MESSERLIN, Sur le succès du cinéma coréen

 

L'IDÉE D'UNIVERSITÉ (LVI)

Robert GARY-BOBO et Alain TRANNOY, Universités : sortir de la pauvreté sans privatiser

 

*
*   *

CHRONIQUES

SANS COMMENTAIRE : avec la collaboration involontaire d'Alexandre Douguine, Mikhaïl Piotrovski et Vladimir Poutine

André PERRIN, Chronique des postures ordinaires. VIII. De l'histoire, et des histoires

Julien DAMON, SDF : les limites de l'irénisme

Gil DELANNOI, Lentus in umbra. XXV. De la liberté de se vêtir

Jérôme DUMOULIN, En souvenir de Thérèse Delpech

 

*
*   *

 

REVUE DE PRESSE

Gilles ANDRÉANI, Ukraine : vers une guerre sans fin ?

Bernard POIGNANT, La guerre en Ukraine était prévisible

William KRISTOL, L'honneur dans le gouvernement représentatif

Christian SAINT-ÉTIENNE, Créer du pouvoir d'achat à partir du vent

Dominique SCHNAPPER, Les rencontres d'une vie

 

*
*   *

 

LES IDÉES ET LES LIVRES

Luc FRAISSE, Proust écolier

Christophe MERCIER, Proust critique et épistolier

Alain FRACHON, La politique mondiale en 5 700 signes

 

CRITIQUES

Laurent THEIS, Une tunique sans couture pour Benjamin Constant

Fabrice BOUTHILLON, La force par la joie

Philippe RAYNAUD, L'avenir des démocraties multiethniques

Pierre RIGOULOT, Taïwan, le grand défi chinois

Michel DUCLOS, La piste syrienne pour une paix israélo-arabe

Jean-Thomas NORDMANN, Lumière sur les hommes de l'ombre

Bernard STIRN, Le poids des normes

Éric ROUSSEL, La passion de l'égalité

Philippe BOULANGER, Les temps forts du gaullisme social

Vincent FERÉ, La santé, récente et fragile conquête

Donatien GRAU, Le grand récit de la valeur

 

*
*   *


CITATIONS

Pierre Moscovici, Pour un « tournant de la rigueur »

Leo Strauss, Comprendre la tyrannie

Herman Melville, L'inviolable évidence

Madame de Sévigné, Nous lisons Pascal

Jean-Luc Mélenchon, La Russie n'est pas une menace

Léon Noël, De Gaulle et le mode de scrutin (1958)

Alfred Sauvy, 1987 : quatre ruptures en vue

Tocqueville, Les maux de la centralisation / Les droits sacrés de la justice / L'État-providence

Goethe, Tout royaume divisé périra

Pascal, Il ne faut rebuter qui que ce soit

Senancour, La destination de l'homme

 

*
*   *

 

En attendant le nouveau numéro, (re)découvrez deux articles parus
dans notre numéro d'été (n° 178) :

 

D'une crise à l'autre
Après la déflation, l'inflation

Vivien LEVY-GARBOUA et Gérard MAAREK

 

image

Vivien Levy-Garboua et Gérard Maarek offre à nos lecteurs, qu’ils soient économistes ou non, une analyse très limpide des politiques monétaires et budgétaires ultra-accommodantes mises en place pour contrer les conséquences dépressives de la crise financière de 2008, de la crise de l’euro de 2011 et de la crise de la Covid-19 de 2020. Ils pointent les déséquilibres économiques et financiers que ces politiques n’ont pas manqué d’engendrer ­– mauvaise allocation des ressources, explosion des dettes et retour de l’inflation – et soulignent que ce « policy mix » n’est pas soutenable sur le long terme, comportant le risque majeur d’une perte de contrôle de l’inflation et, plus largement, de l’économie. [Lire gratuitement l'article]

 

Thomas Mann : art et politique

Mark LILLA

 

image

Pour la majorité du public cultivé, la figure de Thomas Mann est celle d'un grand écrivain qui a su défendre les valeurs humanistes contre le nazisme, jusqu'à soutenir les alliés et à prendre la nationalité américaine pendant la guerre. Mais on sait aussi qu'il avait passionnément défendu la cause de l'Allemagne pendant la Première Guerre mondiale, à partir d'une position clairement « réactionnaire » : l'Allemagne se battait pour défendre la « culture » contre la « civilisation » libérale et démocratique incarnée par l'Angleterre et la France. L'engagement de l'auteur de La Montagne magique contre la folie nazie supposait évidemment l'abandon de cette doctrine défendue dans les Considérations d'un apolitique, mais, comme le montre Mark Lilla dans cet article, cela ne signifie pas que ce livre brillant et choquant n'ait rien à nous apprendre. [Lire gratuitement l'article]

*
*  *

Vous souhaitez vous abonner

Profitez de la rentrée pour vous offrir ou offrir à votre entourage un abonnement (1, 2 ou 3 ans)

avec une remise de 15 % sur un abonnement « Papier » ou sur la formule « Duo » (papier & numérique) :

[code promo : 2022AUTOMNE]

(valable jusqu’au 30/11/2022)

Retrouvez toutes nos offres numériques ainsi que nos offres aux étudiants sur notre site :

www.commentaire.fr/boutique

 

*
*  *

 

image

 

L'émission Commentaire fait sa rentrée ! Le samedi 3 septembre, retrouvez Jean-Marie Colombani et Jean-Claude Casanova en compagnie de leur invité Michel Duclos
entre 8 h et 8 h 30 sur Radio Classique et en podcast à tout moment.

Voici le lien : Radio Classique

 

*
*  *

Chaque semaine, la Lettre du vendredi offre à ses lecteurs un ou plusieurs articles en libre accès, au-delà de ce temps, ils redeviennent payants. En effet, la revue s’honore de n’être pas subventionnée par les pouvoirs publics et de ne devoir son indépendance qu’à ses abonnés, à ses lecteurs et à ses amis. Vous pouvez également retrouver l’intégralité des Lettres du vendredi sur notre site Internet, dans la rubrique « Newsletter » : https://www.commentaire.fr/liste-des-infolettres/2022.

Commentaire est une revue fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova, Philippe Raynaud et Philippe Trainar
76, rue des Saints-Pères 75007 Paris – ISSN 0180- 8214
Copyright © 1978-2022 Commentaire - Tous droits réservés
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en suivant ce lien pixel