Logo
Au sommaire du numéro 175

La lettre du vendredi 17 septembre 2021

 

Le numéro d'automne de Commentaire, n° 175, sera disponible pour nos abonnés qui le recevront, pour nos lecteurs qui l’achèteront en librairie ou en kiosque, pour ceux qui le consulteront sur notre site, à partir du 22 septembre. Cette lettre vous en livre le sommaire en exclusivité.

Signalons quelques articles d’actualité autour de trois thèmes : 

  1. La politique mondiale : les relations Turquie-Russie-Iran, islam et croissance, démocratie et Internet.
  2. La politique française : les élections régionales et départementales, l’Algérie, le climat, la politique économique, le rôle du ministère des Finances.
  3. Les questions de société : famille, laïcité, transgenre, information.

Par ailleurs, nous vous proposons en fin de cette lettre des articles publiés dans des numéros précédents en lien avec notre numéro d’automne.

 

image

Articles du n°175

 

La « santé » de l’économie française

Jean-Claude Trichet

image Il s’agit de traiter le sujet « La santé de l’économie française », en insistant sur le mot « santé » Il ne s’agit donc pas de présenter un exposé standard sur l’économie française, une analyse de la situation de cette économie comme le feraient notre gouvernement, nos institutions nationales, publiques et privées, ou les rapports spéciaux commandés par le président de la République. Il ne convient pas non plus de faire une synthèse des points positifs et négatifs de notre économie nationale perçus par la Commission européenne et les institutions internationales, le FMI et l’OCDE en particulier. Mais bien de proposer un diagnostic, inspiré aussi complètement que possible par la métaphore médicale, sur la « santé » de l’économie française. 

 

L’Internet et la démocratie

Francis Fukuyama

image Beaucoup de gens voient désormais en Internet l’une des principales menaces à la démocratie. On lui a reproché, et plus particulièrement aux grandes plateformes comme Google, Facebook et Twitter, d’être responsable de l’ascension de Donald Trump et du populisme qu’il représente, de la prolifération des théories complotistes et de l’infox ainsi que de l’intense polarisation politique qui touche les États-Unis de même que de nombreuses autres démocraties en Europe et ailleurs. Dans le monde entier, des politiciens aux tendances autoritaires, tels Rodrigo Duterte aux Philippines et Narendra Modi en Inde, se sont effectivement servis de Facebook et de Twitter pour s’adresser à leurs followers, à leurs partisans, et pour attaquer leurs adversaires.
Néanmoins, la plus grande confusion règne sur ce qui menace vraiment la démocratie. Pour lever cette confusion, il faut d’abord se poser la question de la causalité : les plateformes reflètent-elles simplement des conflits politiques et sociaux ou sont-elles en fait la cause de ces conflits ? De la réponse à cette question dépendent les remèdes appropriés.

 

Les relations russo-turques. Entre l’animosité historique et le partenariat de circonstance

Françoise Thom

image Du xvie siècle au xxe siècle, la Russie et la Turquie furent des adversaires, en rivalité pour des sphères d’influence dans la région de la mer Noire, du Caucase et des Balkans. Elles se sont affrontées douze fois, la plupart de ces guerres se sont terminées par la victoire de la Russie. Pendant la Première Guerre mondiale, la Russie voulait reconquérir Constantinople. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Turquie resta neutre puis rejoignit l’OTAN en 1952. Dans les années 1990, les relations entre les pays ont commencé à s’améliorer. À partir de 2003, lorsque Recep Erdogan arrive au pouvoir, s’esquisse un rapprochement russo-turc. Comment situer aujourd’hui les relations entre ces deux puissances, un partenariat de circonstance succède-t-il à un antagonisme historique profond ?

 

Le triangle : Turquie, Russie, Iran

Michel Duclos

image N’y a-t-il pas quelque chose d’artificiel à faire état d’un « triangle » Turquie-Russie-Iran ? Dans une certaine mesure, oui en effet. D’abord parce qu’il est difficile d’imaginer trois pays – trois anciens empires – à ce point marqués par une longue histoire de rivalités et de conflits, laissant derrière elle des réflexes de profonde méfiance entre chacun des trois côtés du triangle. Ensuite parce que la Turquie et l’Iran ne jouent pas, si l’on peut dire, dans la même catégorie que la Russie. Peut-on dire que dans le contexte du monde actuel – marqué notamment par la diffusion de la puissance et par la nature hybride des conflits – cette distinction entre puissances extérieures et puissances régionales tend à s’effacer ? C’est en partie vrai, du moins dans des zones de tensions spécifiques. Mais surtout il y a trois raisons plus immédiates qui justifient de parler d’un triangle Turquie-Russie-Iran.

 

Islam et croissance

Jean-Philippe Vincent

image L’islam, dans les pays où cette religion est majoritaire, est-il un frein à la croissance ? La question n’est pas sacrilège et mérite d’être posée. Dans la lignée des travaux de Max Weber, le lien entre religion et performance économique a été étudié d’un point de vue sociologique. L’approche retenue ici n’est ni sociologique, ni philosophique, ni théologique et pas davantage juridique, mais économique. Il s’agit d’utiliser l’analyse économique des religions qui s’est développée depuis le début des années 1990. De ce point de vue, il apparaît que la croyance en l’islam exerce, dans l’ensemble, un rôle négatif sur la croissance économique. Cela tient sans doute à ce que les pays musulmans constituent des sociétés fermées, pour reprendre le concept de Karl Popper. Mais il n’y a sans doute pas de fatalité : une action forte et délibérée de lutte contre la corruption et un investissement substantiel dans le capital humain pourraient favoriser le décollage économique des pays musulmans.

 

Y a-t-il un droit à l’aberration ?

Claude Habib

image  Le phénomène transgenre a fait récemment irruption dans l’actualité française. Il s’est développé plus tôt dans le monde anglo-saxon et dans les pays d’Europe du Nord : depuis le début du siècle, la transition – qu’elle soit langagière, médicale ou administrative – y est apparue comme le meilleur traitement de la dysphorie de genre, terme qui désigne le sentiment persistant de non-conformité avec le sexe biologique. Notre amie Claude Habib a étudié divers aspects de ce phénomène et publie La Question trans, aux éditions Gallimard. Elle a bien voulu nous en confier quelques pages.

 

 

Sommaire

 

POLITIQUE MONDIALE

Francis FUKUYAMA, L’Internet et la démocratie

Jean-Marie GUÉHENNO, Vers quelle Europe ?

Françoise THOM, Les relations russo-turques. Entre l’animosité historique et le partenariat de circonstance

Jean-Philippe VINCENT, Islam et croissance

Michel DUCLOS, Le triangle : Turquie, Russie, Iran

 

IDÉES

Alain BESANÇON, L’angoisse dans le christianisme. Du temps de la Réforme protestante et catholique

 

HISTOIRE

Christophe BELLON, Waldeck-Rousseau et Macron : concordances

Jean-Louis PANNÉ, Le dernier discours du communard Jean Allemane

 

POLITIQUE FRANÇAISE

Pierre MARTIN, Les élections régionales et départementales de juin 2021

Bernard POIGNANT, Mon socialisme

Paul THIBAUD, L’Algérie et la France

Bruno DURIEUX, Climat et politique

THOMAS, Bercy, puissant ou faible ?

 

ÉCONOMIE ET SOCIÉTÉ

Jean-Claude TRICHET, La « santé » de l’économie française

Pierre-André CHIAPPORI, Le pouvoir dans la famille

Claude HABIB, Y a-t-il un droit à l’aberration ?

Jean-Éric SCHOETTL, Laïcité à la française et l’islam en France

Henri PIGEAT, L’information, un bien public ?

 

LES CLASSIQUES DE LA LIBERTÉ (LXXXI)

Philippe RAYNAUD, Le philosophe et le citoyen. Remarques sur la politique d’Alain

 

L’IDÉE D’UNIVERSITÉ (LV)

Olivier BEAUD, La liberté académique en France : un silence instructif

 

*
*   *

 

CHRONIQUES

SANS COMMENTAIRE : avec la collaboration involontaire de Nicolas Dupont-Aignan, Alexandre Orlov, Florian Philippot, Hervé Poly, Sandrine Rousseau, Nacho Sànchez Amor, Mathieu Slama et de Cédric Villani

Guy BERGER, Le père de Chateaubriand a-t-il acquis Combourg grâce à la traite négrière ?

André PERRIN, Perles en collier

Béatrice MAJNONI D’INTIGNANO, L’art.com

 

REVUE DE PRESSE

Michel DUCLOS, La chute de Kaboul

Piotr SMOLAR, Russie : la faute de tout le monde sauf du régime

Timothy Garton ASH, Cinq ans après le référendum sur le Brexit. Deux unions affaiblies en désaccord l’une avec l’autre

Lama ABU-ODEH, Le « woke » éteint les Lumières

Boualem SANSAL, Sur l’Algérie

Olivier BEAUD, Inquiétante dérive. La mise en examen du Garde des Sceaux

Nathalie HEINICH, Pas de vaccin contre l’enfant-roi

Philippe MEYER, Mirobolang

 

LES IDÉES ET LES LIVRES

Dominique GOUST, « Bernard de Fallois, le proustien capital »

Christophe MERCIER, Comment s’en prendre à Flaubert

Patrice GUENIFFEY, À Sainte-Hélène, le fidèle Bertrand

Michel DUCLOS, Comprendre la fin de la guerre froide

Philippe RAYNAUD, Aux origines de l’ultra-gauche

 

CRITIQUES

Laurent THEIS, Le protestantisme devant l’islam

Christian SAINT-ÉTIENNE, Un État qui doit être fort en dépensant peu

Alexandre MOATTI, Les premiers X du xxe 

Rémy PRUD’HOMME, Quand d’anciens alarmistes témoignent

Françoise THOM, Qui était Brejnev

Luc FRAISSE, Les « soixante-quinze feuillets ». Un pseudoroman inédit, propre à enrichir un fonds d’archives

Christophe MERCIER, Drieu inédit

 

LIVRES CHOISIS

 

CITATIONS

Nietzsche, Science et passions

Alfred de Vigny, Quand les juges partaient à l’assaut du pouvoir

Jacques Bainville, Le vrai patriotique

George McDonald Fraser, La retraite de Kaboul en 1842

André Suarès, Le plus grand des Européens

Hermann Melville, Précédemment un esclave

Émile Faguet, Les femmes sont excellentes dans l’administration

Germaine de Staël, La morale en politique

Pierre-Édouard Lémontey, Popularité de l’administration

William Shakespeare, Si l’on traite chacun…

 

OBITUAIRE

Hélène de Saint-Hippolyte (1944-2021)

 

Articles des numéros précédents

 

La responsabilité de la Banque centrale européenne

Jean-Claude Trichet
N° 174/Été 2021

image La question de la responsabilité d'une Banque centrale vis-à-vis de la sphère politique dans une démocratie est l'une des plus débattues aujourd'hui. L'une des raisons en est la généralisation du concept d'indépendance des Banques centrales qui a caractérisé les trente dernières années. Cette évolution mondiale a été particulièrement marquée en Europe dans les années 1990. Dans cette décennie, les Banques centrales nationales qui allaient rejoindre l'euro se sont vues donner l'indépendance tandis qu'en 1957 la Banque d'Angleterre elle-même était munie de l'« indépendance opérationnelle » concernant la politique monétaire.
Le problème est particulièrement important s'agissant de la Banque centrale européenne (BCE) et du Système européen de banques centrales (SEBC) pour trois raisons. [Lire l'article]

 

Catholicisme et immigration

Jean-Philippe Vincent
N° 168/Hiver 2019

image Le pape François prône un accueil inconditionnel des étrangers et des migrants. Ce discours sied-il à un pontife qui est en principe l'interprète d'une doctrine infiniment plus complexe, nuancée et surtout beaucoup plus rigoureuse et respectueuse du droit des États ? Dans ce qui suit, on confronte l'actuelle position catholique sur l'immigration avec la doctrine traditionnelle héritée notamment de saint Thomas d'Aquin. Les divergences ne sont pas minces. [Lire l'article]

 

MeToo et après

Claude Habib
N° 165/Printemps 2019

image Le genre ne doit plus être compris comme un fait biologique, mais comme un acte de liberté. C'est ce que soutenait Judith Butler, ne reconnaissant plus aucun genre mais seulement des performances de genre, éphémères, spontanées, n'obéissant qu'au désir du sujet dans l'instant.
C'est dans le contexte de la déconstruction du genre que le féminisme du xxie siècle doit se reformuler et la tâche est ardue car, si le genre n'existe pas, on voit mal comment penser la domination de genre. La seule voie praticable est celle qu'empruntent aujourd'hui les tenants de l'antiracisme, soutenant simultanément que le racisme est prévalent mais que les races n'existent pas. De la même façon, seuls les sexistes persistent à croire à la différence des sexes. [Lire gratuitement l'article]

 

*
*  *

À noter

Pour la souscription ou le renouvellement d’abonnement, nous vous remercions de privilégier l’achat dans notre boutique en ligne : https://www.commentaire.fr/boutique/abonnement avec un règlement sécurisé par carte bancaire.

*
*  *

image

Retrouvez sur le site de Radio Classique l'émission de Jean-Claude Casanova et Jean-Marie Colombani en direct le samedi de 8 h à 8 h 30 et en podcast à tout moment.

Voici le lien : Radio Classique

 

*
*  *

En attendant de découvrir notre numéro d'automne à paraître le 22 septembre, retrouvez le N° 174 Été 2021, ainsi que l'ensemble des numéros de la revue sur notre site internet
LIEN COMMENTAIRE

image

 

 

Commentaire est une revue fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova, Philippe Raynaud et Philippe Trainar
76, rue des Saints-Pères 75007 Paris – ISSN 0180- 8214
Copyright © 1978-2021 Commentaire - Tous droits réservés
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en suivant ce lien pixel