Logo
Au sommaire du n°173 (III)

La lettre du vendredi 26 mars 2021

Le numéro 173 Printemps 2021 de Commentaire est disponible en kiosque, en librairie et sur notre site depuis le 11 mars.
Aujourd'hui, nous poursuivons la découverte de ce numéro avec une nouvelle sélection d'articles concernant des livres tirés de nos deux rubriques : Les Idées et les livres et Critique.
Par ailleurs, comme la ville de Paris commémore La Commune, sans que l’on sache très bien s’il s’agit de célébrer le patriotisme des Parisiens face aux Prussiens, ou bien l’autonomie municipale que Paris, dirigée de 1799 à 1974 par des Préfets sauf pendant la Commune, n’a vraiment trouvée qu’en 1974 avec Valéry Giscard d’Estaing, ou bien encore, plus vraisemblablement, le mythe discutable de cet évènement répandu par les blanquistes réfugiés à Londres, par Marx puis par Lénine, nous rappelons les deux articles du grand historien Sébastien Haffner publiés sur ce sujet par la revue qui montrent que la Commune fut une tentative d’apprentissage de la liberté qui s’acheva par déraison en une guerre civile qui opposa la République, fondée par Thiers, et l’armée à la majorité des élus parisiens de la Commune.

image

LES IDÉES ET LES LIVRES

L'immigration : en quête de vérité

Raphaël Hadas-Lebel

image image La question de l'immigration en France est de celles qui suscitent non seulement le débat, mais le plus souvent aussi les passions. Entre ceux qui fustigent « l'Europe passoire » et ceux qui condamnent « l'Europe forteresse ». Entre ceux qu'inspirent les propos généreux du pape François dans Fratelli tutti et ceux qui s'inquiètent des conséquences de l'immigration sur l'équilibre de la société française. Que s'expriment sur ce dossier complexe des positions contrastées, rien que de très normal. Il est même possible que devant des drames humains qui heurtent notre sensibilité chacun d'entre nous se sente souvent partagé en lui-même. [Lire gratuitement l'article]

 

La diplomatie en Europe et de l'Europe

Pierre Sellal

image Sous le titre Diplomaties européennes, xixe-xxie siècle (Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 2021), Laurence Badel, professeur de relations internationales à l'université de Paris-I, publie une impressionnante encyclopédie historique de la diplomatie du xixe au xxie siècle. L'ouvrage est préfacé par Pierre Sellal, ambassadeur de France, qui a été notamment secrétaire général du Quai d'Orsay de 2009 à 2014, et représentant permanent de la France auprès de l'Union européenne à Bruxelles, de 2002 à 2009 et de 2014 à 2017. Il a bien voulu nous autoriser à publier un large extrait de sa préface. Nul n'est plus compétent que lui pour analyser et expliquer la diplomatie telle qu'elle s'exerce à Bruxelles au sein de l'Union européenne. [Lire l'article]

 

Arthur Koestler et la France

François Sureau

image François Sureau appartient à notre comité de rédaction. Il a publié, chez Gallimard, à l'automne dernier L'Or du temps. Selon nos règles concernant les ouvrages des membres de nos comités, il a choisi de retenir en bonnes feuilles pour nos lecteurs ces pages sur Arthur Koestler, qui fut un ami de Raymond Aron et dont l'œuvre aujourd'hui reste, bien à tort, méconnue. [Lire l'article]

 

La plus grande espionne soviétique :
Ursula Kuczynski (1907-2000)

Ben Macintyre

image Ben Macintyre, historien et journaliste britannique, a consacré plusieurs ouvrages, parfaitement informés, à de grandes affaires d'espionnage. Dans L'Espion et le Traître, publié en 2018 aux Éditions de Fallois, il racontait comment les services anglais retournèrent un membre important du KGB, puis réussirent à l'extraire de Moscou en 1985. Dans un nouveau livre : Agent Sonya. La plus grande espionne de la Russie soviétique (Éditions de Fallois, 2021, 414 p.), il décrit la carrière de Sonya – de son vrai nom Ursula Kuczynski (1907-2000), originaire de Berlin –, qui permit à Staline d'avoir accès aux secrets atomiques anglo-américains et de construire sa bombe. On lira quelques pages très instructives sur la guerre et sur cette génération d'agents du Kominterm formés dans l'entre-deux-guerres qui furent d'authentiques communistes et pas de simples mercenaires. [Lire l'article]

 

CRITIQUE

 

Nabokov, quand le génie résiste à l'intelligence

Christophe Mercier

image Nabokov, Pléiade, tome III : ouf ! Vingt-et-un ans après le début de leur pléiadisation, les romans de Nabokov sont maintenant au complet sous la célèbre reliure, etc., etc., et on peut juger sur son ensemble un massif impressionnant, relativement homogène, inégal, toujours intéressant (Nabokov était trop intelligent, et trop bon lecteur, pour écrire quoi que ce soit de médiocre), parfois ennuyeux. [Lire gratuitement l'article]

 

L’archéologie du temps contemporain

Christian Jambet

image Jusqu'à l'ouvrage de Paul Ricœur, Temps et récit, toute temporalisation du temps fut placée sous la direction des philosophes. Or, voici que les travaux de François Hartog témoignent de la dépossession des philosophes au profit des historiens. Habiles à penser le temps vécu, les philosophes sont-ils capables de déduire le présent, ou baissent-ils les armes devant un « présent indéductible », selon les mots d'un antiphilosophe chevronné, Paul Valéry ? [Lire l'article]

 

Platon avec Darwin

Hervé Mariton

image L'essai de Vincent Le Biez, Platon a rendez-vous avec Darwin, offrira une lecture stimulante et agréable aux scientifiques. Il est indispensable à tous les autres. L'effondrement du niveau des mathématiques des élèves français est dénoncé. Il vient après des années de critique de l'ingénieur, de l'emprise supposée des mathématiques dans l'enseignement secondaire ! Cette situation a été efficacement déconstruite. Notre école a toujours attaché une certaine importance aux « humanités ». Mais nous savons, depuis longtemps, que l'absence de culture générale chez un scientifique est une carence quand systématiquement l'absence de culture scientifique n'a jamais culpabilisé grand monde. [Lire l'article]

 

Le centre peut-il gouverner ?

Philippe Raynaud

image La comparaison entre Emmanuel Macron et Valéry Giscard d'Estaing a été souvent faite et elle conduit assez naturellement à s'interroger sur la viabilité en France d'une politique « centriste » que beaucoup considèrent sinon comme foncièrement illégitime, du moins comme inadaptée à la culture politique française. Pour la droite comme pour la gauche, le centre n'est rien d'autre que l'éternel « marais », peuplé de « ventres mous » ou de « mollassons » à jamais incapables d'être plus que des « supplétifs » d'un des deux courants fondamentaux. [Lire l'article]

 

Quarante années de malaise

Jean-Claude Casanova

image Emmanuel Macron, en décembre 2018, a évoqué « quarante années de malaise qui resurgissent ». Ce livre écrit par deux historiens de l'économie confirme et explique la justesse de cet aperçu chronologique. Désindustrialisation, chômage élevé, déficit commercial, déficit des finances publiques, progression des prélèvements fiscaux et de l'endettement sont devenus des traits permanents de l'économie française. C'est au début des années 1980 que la France, par rapport à l'Allemagne, a dérapé, « décroché », disent les auteurs. [Lire l'article]

 

Une nouvelle et originale histoire des Juifs

Mireille Hadas-Lebel

image Les histoires globales et souvent monumentales des Juifs ou du peuple juif n'ont pas manqué, depuis Marcus Jost et Heinrich Graetz dans l'Allemagne du xixe siècle jusqu'à Salo Baron aux États-Unis, en passant par Simon Doubnov en Russie au début du xxe siècle. L'Histoire des Juifs qui nous est proposée en cette fin de 2020 par l'historien Pierre Savy, directeur des études pour le Moyen Âge à l'École française de Rome, de proportion plus modeste, se distingue d'emblée par son originalité, en comparaison d'autres ouvrages de même volume parus plus ou moins récemment. Cet ouvrage collectif, dû à 70 contributeurs, se présente en 80 chapitres, correspondant à 80 dates classées chronologiquement, de -1207 (stèle du pharaon Méneptah où apparaît pour la première fois le nom d'Israël) à janvier 2015, date des attentats de Paris encore si frais dans nos mémoires. [Lire l'article]

 

Juifs et chrétiens dans Le Marchand de Venise

Philippe Raynaud

image On se souvient qu’Allan Bloom appartenait au groupe qui fonda Commentaire. La traduction un peu tardive, du beau livre qu’il écrivit avec Harry V. Jaffa sur la pensée politique de Shakespeare satisfera d’abord le cercle à la fois large et choisi de ses admirateurs français qui ont pu découvrir sa pensée dans ses articles, puis avec la traduction française par Pierre Manent de L’Âme désarmée, pour se plonger ensuite avec bonheur dans les riches analyses, philosophiques, littéraires mais aussi politiques, de L’Amour et l’Amitié. Philippe Raynaud a donné à cette traduction une préface, dont nous extrayons ces pages consacrées au Marchand de Venise. [Lire l'article]

 

La vision juive de la vie éternelle

Armand Laferrère, Moshe Sebbag

image Moshe Sebbag et Armand Laferrère (qui appartient à notre comité de rédaction) publient prochainement chez Odile Jacob L’Éternité des Juifs, une réflexion sur les raisons de la survie exceptionnelle de la culture juive à travers des millénaires d’exil et de persécution. Nous publions ici, avec l’aimable accord de l’éditeur, des extraits tirés du chapitre intitulé : « Homme mortel, peuple éternel ». [Lire l'article]

 

Souvarine des années 1930

Pierre Rigoulot

image En ces temps de confusion idéologique, en ces temps de vulgarité et d'opinions sans fondements qui alimentent pourtant la toile et trouvent des centaines de milliers d'échos, en ces temps de simplismes et de violences, c'est un havre de fraîcheur que nous offre ce recueil de textes de Boris Souvarine tirés de La Critique sociale, du Bulletin communiste ou du Travailleur communiste, syndicaliste et coopératif. [Lire l'article]

 

Les intellectuels sous l'Occupation

Jean-Thomas Nordmann

image Le sujet n'est pas neuf, mais, entre autres qualités, le livre de Laurent Wetzel a le mérite de le renouveler, notamment par l'exploitation de documents inédits ou méconnus. Brossés d'une plume alerte et nourris de citations abondantes qui vont à l'essentiel, vingt portraits cursifs, d'une dizaine de pages chacun, tracent les contours d'une histoire de l'engagement d'intellectuels confrontés à un drame sans précédent. [Lire l'article]

 

LA COMMUNE

La Commune de Paris
L'école primaire de la liberté
(I)

Sebastian Haffner
N°161/Printemps 2017

Nous sommes heureux d'offrir à nos lecteurs la première traduction française de cet essai de Sebastian Haffner. Et cela pour deux raisons. Parce que la Commune de Paris fut un événement considérable, qui a inspiré les révolutions
du xxe siècle et qui a posé les enjeux de ce siècle et peut-être du nôtre. Parce que Sebastian Haffner appartient à la catégorie de ceux que Raymond Aron appelait « les esprits supérieurs ». Il alliait l'amour de la liberté et une intelligence profonde de l'histoire et de la politique. Nous publierons cet essai en deux livraisons et donc en deux parties. La première porte sur les événements qui précèdent la guerre civile proprement dite, la seconde sur la guerre entre Paris et Versailles. [Lire l'article]

 

La Commune de Paris
La guerre civile (II)

Sebastian Haffner
N° 162/Été 2018

Voici la suite et la fin tragiques du grand article de Sebastien Haffner dont nous avons commencé la publication dans notre précédent numéro. Elle n'appelle pas de commentaires car les crimes commis par la Commune, les otages fusillés, les bâtiments incendiés, ne justifiaient pas la sanglante et disproportionnée répression qui suivit et dont l'ampleur, estimée par Sebastian Haffner avant les travaux précis de l’historien anglais Tombs,  est peut-être discutable, mais reste injustifiable.

Ces deux articles ont été réunis en un petit volume qui comprend le texte original en allemand et la traduction parue dans Commentaire : La Commune, Sebastian Haffner (édition bilingue), traduit de l’allemand par Pierre Rusch, Éditions de Fallois/Europolis, 2019, 120 p. [Lire l'article]

image

*
*  *

À nos abonnés, à nos lecteurs, 

Vous pouvez consulter la revue, vous abonner, vous réabonner, acheter un numéro de la revue ou des articles dans notre boutique en ligne : www.commentaire.fr

Commentaire propose différentes formules d’abonnement, notamment l’abonnement couplé « DUO » à un tarif avantageux. Cette formule permet de lire la revue aussi bien dans sa version papier que numérique.

Pour nos abonnés qui renouvellent leur abonnement ou pour nos lecteurs qui souscrivent un premier abonnement, nous les invitons à le faire dans notre boutique en ligne :

  • avec, de préférence, un règlement sécurisé par carte bancaire,
  • sinon, par virement en cochant « par chèque » (IBAN : FR76 3000 4001 5800 0101 1720 391 – BIC : BNPAFRPPPGB) en précisant votre nom ou votre numéro d’abonné pour un réabonnement.

Nous vous remercions de votre compréhension, 

Commentaire a besoin de votre soutien.

*
*  *

image

Retrouvez dès demain en direct et sur le site de Radio Classique l'émission de Jean-Claude Casanova et Jean-Marie Colombani.
Voici le lien : Radio Classique

*
*  *

RETROUVEZ L'INTÉGRALITÉ DES LETTRES DU VENDREDI SUR NOTRE SITE INTERNET, LIEN RUBRIQUE "DIGITALE"

Commentaire est une revue fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova, Philippe Raynaud et Philippe Trainar
116, rue du Bac 75007 Paris – ISSN 0180- 8214
Copyright © 1978-2021 Commentaire - Tous droits réservés
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en suivant ce lien pixel