Logo
Au cœur du n° 175 (III)

La lettre du vendredi 15 octobre 2021

Le numéro 175 Automne 2021 de Commentaire est disponible en kiosque, en librairie et sur notre site Internet.

Nous en concluons aujourd’hui la présentation en vous faisant découvrir les recensions issues de nos deux rubriques « Les idées et les livres » et « Critiques ».

 

image

LES IDÉES ET LES LIVRES

« Bernard de Fallois, le proustien capital »

Dominique GOUST

 

imageÀ l'approche des commémorations qui seront consacrées à Marcel Proust pour le centième anniversaire de sa mort, Commentaire rappelle la contribution essentielle de Bernard de Fallois, non seulement à la compréhension de son œuvre, mais aussi à la diffusion de celle-ci. À cet égard, l'heureuse expression de Nathalie Mauriac Dyer – reprise ici en titre – n'est en aucune façon une hyperbole. [Lire l’article]

 

Comment s’en prendre à Flaubert ?

Christophe MERCIER

imageGustave Flaubert : Œuvres complètes 1863-1874 : Le Château des cœurs ; L'Éducation sentimentale ; Préface aux « Dernières Chansons » de Louis Bouilhet ; Lettre à la municipalité de Rouen ; Le Sexe faible ; Le Candidat. Œuvres complètes 1874-1880 : La Tentation de saint Antoine ; Trois contes ; Bouvard et Pécuchet (Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2021, 1 340 et 1 700 p.)

Peut-on sans ridicule et sans attirer la foudre s'en prendre à la statue du Commandeur ? Mieux vaut auparavant chercher un paratonnerre. Avant de me permettre de chatouiller Flaubert (gentiment, car il mérite le respect, et même une certaine admiration), je vais donc me mettre sous l'égide de Montherlant qui, dans sa préface à Madame Bovary, reconnaît que, s'il n'est pas un grand écrivain, Flaubert est un maître, un bon maître, même, mais dont il faut savoir se détacher. C. M. [Lire l’article]

 

À Sainte-Hélène, le fidèle Bertrand

Patrice GUENIFFEY

image Général Henri-Gatien Bertrand : Cahiers de Sainte-Hélène. Les 500 derniers jours (1820-1821). (Perrin/Fondation Napoléon, 2021, 364 p.)

Après le Mémorial de Sainte-Hélène en 2017 et l'édition intégrale du Journal du général Gourgaud en 2019, la « Bibliothèque de Sainte-Hélène » dirigée par Thierry Lentz ajoute aujourd'hui à son catalogue la dernière partie, qui couvre les années 1820 et 1821, des Cahiers du général Bertrand. Patrice Gueniffey nous fait découvrir ce témoignage, attentif et fidèle, des derniers jours de l’Empereur. [Lire l’article]

 

Comprendre la fin de la guerre froide

Michel DUCLOS

imageNicolas Dufour (dir.) : Retour sur la fin de la guerre froide et la réunification allemande. Témoignages pour l'histoire. (Éditions Odile Jacob, 2020, 490 p.)

Ce maître livre réunit les témoignages de trente et un acteurs, politiques ou diplomates, ayant joué un rôle lors des négociations qui ont marqué la fin de la guerre froide. Ce sont donc les voix d'anciens responsables allemands, américains, britanniques, français et russes que l'on entend dans cet ouvrage, libérées, peut-on penser, des contraintes ou des sentiments qui s'imposaient à eux sur le moment, un peu déformées aussi, inévitablement, par les aléas de la mémoire et parfois le prisme des débats actuels. M. D. [Lire l’article]

 

Aux origines de l’ultra-gauche

Philippe RAYNAUD

image Christophe Bourseiller : Nouvelle Histoire de l'ultra-gauche. (Éditions du Cerf, 2021, 390 p.)

Cela fait déjà quelques années qu'on voit se développer en France de nouveaux courants politiques radicaux et violents que l'on a pris l'habitude de désigner sous l'appellation commode d'« ultra-gauche ». Le livre très éclairant de Christophe Bourseiller, qui est sans doute le meilleur analyste français des différents « gauchismes » anticapitalistes, fait l'histoire de cette « nébuleuse dissidente » et met en lumière les racines historiques et les logiques intellectuelles de ce qu'il désigne d'emblée comme un « autre communisme ». P. R. [Lire l’article]

 

CRITIQUES

Le protestantisme devant l’islam

Laurent THEIS

image Pierre-Olivier Léchot : Luther et Mahomet. Le protestantisme d'Europe occidentale devant l'islam. xvie-xviiisiècle. (Éditions du Cerf, 2021, 564 p.)

Discrètement, mais explicitement, cet ouvrage veut être une sorte de contrepoint aux thèses répandues par Edward Said dans son célèbre essai Orientalism, publié en 1978. Non, le regard et le discours occidentaux relatifs à l'Orient musulman n'ont pas été, partout et toujours, marqués par l'esprit de domination et un complexe de supériorité, qui auraient construit une image péjorative et caricaturale des populations arabo-musulmanes et justifié le colonialisme et l'impérialisme. N'est-ce pas la pensée protestante de la première modernité qui a contribué à jeter les bases d'une vision raisonnée et déjà scientifique de la religion de Mahomet ? Elle gagnerait, aujourd'hui encore, à être reprise et prolongée. Le livre puissant de Pierre-Olivier Léchot en offre une heureuse occasion. L. T. [Lire gratuitement l’article]

 

Un État qui doit être fort en dépensant peu

Christian SAINT-ÉTIENNE

imageChristian Saint-Étienne : Le Libéralisme stratège contre le chaos du monde. (Éditions Odile Jacob, 2020, 192 p.)

Christian Saint-Étienne a publié au cœur de la pandémie un ouvrage redéfinissant la stratégie politique d'un État dans une démocratie libérale. Il a bien voulu soumettre à nos lecteurs les lignes qui suivent et qui portent sur la maîtrise des dépenses publiques. [Lire l’article]

 

Les premiers X du xxe siècle

Alexandre MOATTI

image Hervé Joly : À Polytechnique. X1901. (Préface d'Antoine Compagnon, Flammarion, 2021, 440 p.)

Directeur de recherche au CNRS et directeur de l'Institut d'Études avancées de Lyon, Hervé Joly est un spécialiste de l'histoire et de la sociologie des élites françaises. À la faveur de son nouvel essai, il s’intéresse à une tranche d'élites, la promotion X1901, première du siècle dernier. Sans verser dans une prosopographie des 180 élèves de cette promotion, il aborde plusieurs thèmes, à travers la vie personnelle et la carrière de certains d'entre eux : la science et l'Université, les mariages, les X et le sport, les héritages ascendant et descendant, la Première Guerre mondiale, les X et la Résistance… et bien d'autres encore. A. M. [Lire gratuitement l’article]

 

Quand d’anciens alarmistes témoignent

Rémy PRUD’HOMME

image Patrick Moore : Confessions d’un repenti de Greenpeace. Pour une écologie scientifique et durable. (Trad. de l’anglais [2013], L’Artilleur, 2020, 685 p.)
Michael Schellenberger : Apocalypse Never – Why Environmental Alarmism Hurts Us All. (Harpers Collins, 2020, 432 p.)

L'idée que tout va mal, de plus en plus mal, et que la fin du monde est proche, n'est évidemment pas nouvelle. Des quatre cavaliers de l'Apocalypse de saint Jean (la guerre, la famine, la maladie et la mort) aux modèles de Malthus, en passant par les peurs de l'an mille, il y a toujours eu des prophètes de malheur, et des hommes pour les croire. Mais ces alarmismes mettaient en cause les péchés des hommes, les vengeances des dieux et les soubresauts de la nature, alors que l'alarmisme contemporain explique tout par nos seuls comportements. Comme dit Woody Allen : « Dieu est mort, Marx est mort, et je ne me sens pas très bien. » Les essais de Patrick Moore et de Michael Schellenberger reviennent sur l’extraordinaire et hégémonique développement de ce phénomène. R. P. [Lire l’article]

 

Qui était Brejnev ?

Françoise THOM

image Andreï Kozovoï : Brejnev, l'antihéros. (Perrin, 2021, 400 p.)

Faire une biographie de Brejnev semble relever de la gageure. Quand on évoque le personnage, on se rappelle le vieillard bataillant avec son dentier, lisant d'une voix pâteuse d'interminables discours en langue de bois. Ceux qui ont connu l'URSS de ces années se souviennent des innombrables blagues dont le gensek (secrétaire général) faisait l'objet, contrastant avec l'ennui pesant qui se dégageait de ce « culte de la personnalité sans personnalité », comme on ironisait en URSS. Andreï Kozovoï a d'abord le mérite d'avoir écrit sur le sujet un livre attrayant, rédigé d'une plume alerte, empreint de l'humour particulier qui fleurissait dans cette URSS tardive. Il a aussi le mérite de nous éclairer sur une époque somme toute mal connue de l'histoire de l'URSS, injustement négligée jusqu'ici. F. T. [Lire l’article]

 

Les « soixante-quinze feuillets »
Un pseudoroman inédit, propre à enrichir un fonds d’archives

Luc FRAISSE

image Marcel Proust : Les Soixante-quinze Feuillets et autres manuscrits. (Édition de Nathalie Mauriac, préface de Jean-Yves Tadié, Gallimard, 2021, 384 p.)

C'est en des termes solennels que l'éminent spécialiste de Proust Jean-Yves Tadié introduit sur la scène 75 (ou 76) feuillets de brouillon ayant constitué, en 1908, les premières esquisses d'À la recherche du temps perdu : « Les voici donc, ces soixante-quinze feuillets… », que l'on attendait depuis si longtemps ? L'emphase n'est pas de trop, car il faut dire que lesdits feuillets ont dû franchir soixante-dix années dans la postérité de Proust. Reste que le lecteur, croyant ouvrir un « roman inédit », lui a-t-on annoncé, se voit projeté dans une liasse de feuilles de brouillon. L. F. [Lire l’article]

 

Drieu inédit

Christophe MERCIER

image Pierre Drieu La Rochelle : L'Homme à cheval. (Nouvelle édition complétée, Gallimard, 2021, 316 p.) ; Jouer Dantzig sur un match de football. Carnets intimes 1909-1942. (Gallimard, « Les cahiers de la NRF », 2021, 244 p.)

Grâce à Julien Hervier, l'incontestable spécialiste de Drieu, le chasseur d'inédits, l'éditeur de son Journal, de sa correspondance, de ses Textes politiques, deux pierres nouvelles sont aujourd'hui apportées à l'édifice : des inédits, encore, Jouer Dantzig sur un match de football. Carnets intimes 1909-1942, dont le titre, tiré du texte lui-même, me laisse sceptique – et surtout une édition nouvelle de L'Homme à cheval, scandaleusement absent de la Pléiade insatisfaisante parue en 2012. C. M. [Lire l’article]

*
*  *

 

À noter

Pour découvrir et lire le numéro 175 Automne 2021 et les suivants, aussi bien dans leur version papier que numérique, nous vous proposons de souscrire un abonnement couplé « Duo » à un tarif avantageux.

Pour la souscription ou le renouvellement d’abonnement, nous vous remercions de privilégier l’achat dans notre boutique en ligne : https://www.commentaire.fr/boutique/abonnement 
avec un règlement sécurisé par carte bancaire.

 

*
*  *

 

Découvrez l'intégralité du numéro 175 Automne 2021
sur notre site Internet
LIEN COMMENTAIRE

 

*
*  *

 

image

 

Retrouvez sur le site de Radio Classique l'émission de Jean-Claude Casanova et Jean-Marie Colombani en direct le samedi de 8 h à 8 h 30 et en podcast à tout moment.

Voici le lien : Radio Classique

Commentaire est une revue fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova, Philippe Raynaud et Philippe Trainar
76, rue des Saints-Pères 75007 Paris – ISSN 0180- 8214
Copyright © 1978-2021 Commentaire - Tous droits réservés
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en suivant ce lien pixel