Ajouter au panier Acheter des crédits

Un Anglais et le continent

Clotilde de Fouchécour

N° 168 Hiver 2019

Article


À l'occasion de la sortie en France de la biographie que l'historien Julian Jackson a consacrée à de Gaulle, il peut être intéressant de revenir sur une personnalité considérée à tort comme mineure, celle d'Edward Louis Spears (1886-1974), l'homme qui d'une certaine façon a contribué à inventer le général de Gaulle et l'a convoyé par avion vers l'Angleterre le 17 juin 1940. Il s'en est ensuite séparé. En effet, la trajectoire de Spears d'une guerre mondiale à l'autre exprime d'une manière frappante l'ambivalence britannique vis-à-vis du continent européen. Elle illustre également un modèle spécifiquement britannique, celui du political officer.

COMMENTAIRE

« La croix la plus lourde qu'il m'ait été donné de porter est la croix de Lorraine. » Cette phrase qui évoque les rapports difficiles entre Churchill et de Gaulle est attribuée1 à tort au Premier ministre britannique. « J'ai failli éclater en sanglots, plaisante Boris Johnson, quand j'ai...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits