Trump : le Président d'une génération perdue

Giuseppe Sacco

N° 158 Été 2017

Article


Les valeurs fondatrices de l'Amérique, selon une récente et solennelle formulation, émise, paradoxalement, par une Chancelière allemande, seraient « le respect de la loi et de la dignité de chaque individu, indépendamment de son origine, de la couleur de sa peau, de sa religion, de son genre, de son orientation sexuelle ou de ses idées politiques ». Aucune mention n'est faite d'une garantie contre la discrimination pour l'âge. Et pourtant de là vient la tragédie dont a été victime une génération entière d'Américains, la génération qui est à l'origine du succès de Donald Trump, et de l'énorme secousse que l'Amérique vient de donner à la globalisation, et au système mondial dont les États-Unis ont, jusqu'ici, été le centre et le moteur.

G. S.

La guerre totale entre l'establishment et le nouveau Président, qui a marqué les premiers mois depuis les élections américaines de 2016, pousse – oblige même – l'observateur extérieur à se demander : qu'est-ce qui a craqu...

Pour lire la suite, achetez l'article