Ajouter au panier Acheter des crédits

Souvenirs de la IIIe République (II)

Charles Pomaret

N° 171 Automne 2020

Article


En publiant le début de ces souvenirs dans le précédent numéro de la revue nous avons dit qui était Charles Pomaret et quelle était l'origine de ce manuscrit inédit. Voici donc la deuxième partie. La troisième viendra l'an prochain. Dans les pages qui suivent, Charles Pomaret traite d'un parlementaire socialiste qui deviendra président de la République, d'un président de la chambre des députés qui ne parviendra pas à l'Élysée, d'un Normand économe et ministre des Finances, de trois homonymes de grand prestige et sans lien de parenté : les Bérard, de quatre députés de la Corse différents et proches, d'un journaliste qui se perdit dans la collaboration et d'un autre journaliste bien plus intelligent, héros et martyr de la Résistance, dont la dépouille repose désormais au Panthéon. Comme précédemment, j'ai ajouté des sous-titres et des notes pour rendre plus facile la lecture de ces textes vieux d'un demi-siècle et dans lesquels on respire le parfum parlementaire de cette République défunte qui manqua d'énergie mais cultivait les talents.

J.-C. C.

Vincent Tauriol, comme disait PoincaréJ'ai déjà écrit l'essentiel de ce que j'avais à dire sur Vixencent Auriol1, cet homme simple intelligent et généreux, savoureux et bon, qui aurait aujourd'hui près de cent ans et qui ne s'attendait certes pas, dans sa carrière socialiste, à être...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits