Relire la géographie de l'islam subsaharien

Maud Lasseur

N° 143 Automne 2013

Article


Avec l'opération Serval au Mali, l'enlèvement de la famille Moulin-Fournier au Cameroun, les attentats perpétrés par Boko Haram au Nigeria, l'année 2013 semble marquer le basculement de l'Afrique soudano-sahélienne dans l'espace du chaos islamiste. Si l'on en croit les médias, l'islamisation de la société et son glissement vers le radicalisme seraient les traits saillants des évolutions touchant l'islam subsaharien, dont on avait pourtant pris l'habitude de souligner le caractère tolérant et syncrétique. Une lecture géographique, précise et nuancée, permet un regard moins caricatural sur les transformations qui caractérisent l'islam au sud du Sahara.

COMMENTAIRE

Une croissance à relativiserL'islam est souvent présenté comme une religion en expansion au sud du Sahara. L'idée d'une « poussée » de l'islam vers le sud, c'est-à-dire depuis les régions d'islam ancien et majoritaire (Sahel, Corne de l'Afrique) vers l'Afrique littorale et...

Pour lire la suite, achetez l'article