Réforme des retraites : poser les bonnes questions

Didier Maillard

N° 164 Hiver 2018

Article


Le gouvernement français projette une grande réforme des retraites. Plusieurs raisons sous-tendent ce projet. Parmi celles-ci, on peut citer le poids croissant des dépenses de pensions, qui sont pour l'essentiel en France des dépenses publiques. On peut citer également la volonté de répondre à un possible sentiment d'injustice dans la population, au regard d'un foisonnement des régimes de retraite, chacun ayant ses propres règles. La réforme s'inscrit aussi dans le souhait de garantir la pérennité des régimes.Il ne fait guère de doute que le grand projet se heurtera à de grandes résistances, et il est difficile de prévoir ce qui ressortira des conflits et négociations à venir. Le but visé par cet article est de décrire aussi objectivement que possible l'état des lieux et la manière dont les dispositifs existants ou à venir répondent aux objectifs d'un système de retraites. Première question à se poser : quels sont donc ces objectifs ?

D. M.

L'objectif fondamentalUn système de retraite n'a qu'un objectif fondamental : permettre aux personnes de reporter de la consommation de leur vie active à leur future période d'inactivité, ou d'activité réduite, et cela de la manière la plus efficace possible. Schématiquement, la vie est ainsi faite. Après...

Pour lire la suite, achetez l'article