Raymond Aron et la religion

Pierre Manent

N° 160 Hiver 2017

Article


Chaque année, en hiver, cette revue rend hommage à son fondateur. Nous livrons cette fois à nos lecteurs un texte d'Aron, peu connu, à propos d'un grand homme politique, Paul Reynaud (voir p. 763), et une réflexion de Pierre Manent sur les rapports qu'entretenait Raymond Aron avec la religion, et plus particulièrement avec le christianisme. C'est ce texte qu'on lira en premier. Il fut le sujet d'une communication lors d'une journée d'études qui eut lieu à Brest et dont les actes furent publiés aux Éditions de Fallois. Nous remercions l'auteur et l'éditeur d'avoir bien voulu autoriser cette publication.

COMMENTAIRE

Raymond Aron fut un usager sans prétention des notions communes. S'il analysa avec soin, rigueur et constance les concepts liés à l'épistémologie des sciences sociales, il fit pour le reste usage des notions reçues sans les considérer thématiquement. C'est pourquoi l'on dit volontiers qu'il n...

Pour lire la suite, achetez l'article