Primaire à droite et au centre

Le rapport de force à un an du scrutin

Jérôme Fourquet

N° 151 Automne 2015

Article


Le 14 avril dernier, le bureau politique de ce qui s'appelait encore l'UMP a adopté à la quasi-unanimité la charte détaillant les grands principes sur lesquels la primaire sera organisée fin 2016. Et, si tous les protagonistes ne se sont pas encore déclarés officiellement, la compétition bat d'ores et déjà son plein. C'est dans ce contexte que l'Ifop a réalisé pour Le Journal du dimanche une enquête auprès d'un vaste échantillon national représentatif de 5 000 personnes. Cet important échantillon de départ nous a ensuite permis de travailler auprès d'un sous-échantillon suffisamment solide de 1 415 individus se déclarant proches des Républicains, de l'UDI ou du MoDem, soit les trois formations de la droite et du centre potentiellement concernées et impliquées dans cette primaire. Certes les souhaits des électeurs de la droite et du centre peuvent naturellement évoluer d'ici la fin de l'année 2016, mais quels sont les principaux enseignements de cette étude ?

J. F.

Juppé en tête dans l'ensemble de l'électorat de la droite et du centreOn constate tout d'abord à la lecture du tableau 1 qu'Alain Juppé bénéficie du soutien massif des deux familles centristes. 63 % des sympathisants du MoDem (dont le leader François Bayrou a indiqué soutenir le...

Pour lire la suite, achetez l'article