Pourquoi n'avons-nous plus confiance ?

Adam Garfinkle

N° 164 Hiver 2018

Article


Parmi les problèmes de l'Amérique, l'hémorragie de la confiance sociale est un élément déterminant pour l'avenir, nous dit Adam Garfinkle dans cet important article. Il en est de même dans les démocraties européennes. Les faits crèvent les yeux : les citoyens n'ont plus, dans une très large majorité, confiance dans les institutions et dans les hommes qui les incarnent. Le débat que devrait, nous l'espérons, susciter cet article en est d'autant plus important. Pierre Manent a bien voulu réagir immédiatement et on lira son article à la suite de celui d'Adam Garfinkle, que nos lecteurs connaissent bien et qui a publié son texte original dans The American Interest en avril dernier. Nous remercions Charles Davidson et Adam Garfinkle d'avoir bien voulu nous autoriser à traduire et à publier cet article.

COMMENTAIRE

Parmi les problèmes de l'Amérique, l'hémorragie de la confiance sociale est un élément déterminant de ce à quoi ressemblera l'avenir. L'histoire sociale comparative suggère que, si cette tendance, qui a commencé il y a au moins trois décennies, ne peut être arrêtée et renversée, nous allons...

Pour lire la suite, achetez l'article