Pour vaincre l'agnosticisme allemand

John Maynard Keynes

N° 159 Automne 2017

Article


L'œuvre de Keynes est tombée dans le domaine public. Profitons-en pour traduire et publier ce texte. Il s'agit de la préface à l'édition allemande de la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie (7 septembre 1936). Keynes est l'économiste le plus invoqué en France (notamment à gauche, car au Panthéon du socialisme il a remplacé Marx, ce qui est curieux pour un liberal anglais qui n'aurait jamais pensé adhérer au Labour Party). Mais il est aussi le moins lu et le plus complexe des auteurs. Cette préface, qu'il faut comparer à la préface à l'édition française, est intéressante à deux titres.La préface française dédaignait les économistes français. Après 1918, la préférence germanique l'emporte chez Keynes. Le seul économiste français qu'il invoquait était Montesquieu. Comme si Quesnay, Turgot, Say (pourtant plus exact que les Anglais Malthus et Ricardo dans sa prévision de la compatibilité des croissances démographique et économique), Cournot et Walras n'existaient pas. En revanche, il glorifie l'école allemande qui n'a jamais pleinement adhéré au libre-échange, écrit-il, à l'inverse de l'École de Manchester et de celle de Marx : il pense sans doute à List et à Sombart sans les nommer. Les économistes allemands se sont, à ses yeux, sagement bornés au réalisme et à l'historisme. Encore innocents de toute « théorie orthodoxe », ils ne sont que plus aptes à recevoir le message keynésien, d'autant qu'il est « global » et donc « plus adapté à la situation d'un État totalitaire ». La politique du Docteur Schacht depuis 1934 convient en effet à Keynes : autarcie, contrôle des changes, création de monnaie, commandes publiques (pour les autoroutes et les armements).En 1923, Keynes considérait pourtant qu'« il y avait une chose que le protectionnisme ne pouvait pas vaincre, c'était le chômage ». La grande dépression des années 1930 le conduisit à des positions inverses. Tant il est vrai qu'une proposition de Keynes reste incontestable, celle qui affirme que, « quand les faits changent, la théorie change ».

SERGE LANÇON

Alfred Marshall – dont les Principes d'économie politique ont été à la base de la formation de tous les économistes anglais contemporains – s'est tout particulièrement efforcé de souligner la continuité de sa pensée avec celle de Ricardo. Son œuvre consistait dans une large mesure à greffer le marginalisme et...

Pour lire la suite, achetez l'article