Pour un réarmement politique de l'Occident

Paul-François Schira

N° 162 Été 2018

Article


L'Occident est frappé par la résurgence, sous des formes diverses, d'un esprit totalitaire nourri en son propre sein : islamisme homegrown, illibéralismes d'Europe centrale, populismes continentaux, isolationnismes anglo-saxons… Chacun de ces phénomènes signale l'échec du projet politique postmoderne à offrir à l'homme d'aujourd'hui ce dont il a le plus besoin : un sentiment d'appartenance et, ce qui revient au même, un sens à cette appartenance. En refusant d'y voir les faillites de l'individualisme politique qu'elles continuent de prôner, les démocraties libérales menacent de renforcer aveuglément les phénomènes qu'elles tentent de combattre. Le réarmement politique de l'Occident nécessite plutôt de redécouvrir les finalités communes, et de dépasser l'alternative stérile que le xx e siècle a imposée entre l'individu et le commun. Cette redécouverte passe par un authentique ré-enracinement des hommes afin que leur simple « vivre-ensemble », vecteur de déliaison, devienne un « faire-ensemble » générateur de sens, et donc de cohésion.

P.-F. S.

« Chaque civilisation a construit de ce qu'elle était ou voulait être une représentation », a écrit Raymond Aron. Qu'en est-il de la civilisation européenne contemporaine ? Qu'assume-t-elle comme modèle, comme projet politique collectif ? Et à quelle échelle ? Et depuis quand ? À ces questions, l'inconscient collectif...

Pour lire la suite, achetez l'article