Maurice Blanchot ou la littérature comme expérience limite

Antoine Antonini

N° 151 Automne 2015

Article


Antoine Antonini avait rédigé ce texte pour préparer une conférence à l'Institut français de Londres. Il nous l'avait donné en 1991 comme nous parlions de Blanchot. Ceux qui ont connu Antoine savent qu'il n'était pas du genre à vouloir être publié ! Et pourtant nous étions plusieurs à trouver ce texte « supérieur », comme aurait dit Aron. Le voici pour nos lecteurs, pour qu'ils le lisent, comme nous l'écoutions, avec admiration.

J.-C. C.

En commençant cet essai sur « Maurice Blanchot ou la littérature comme expérience limite », je dois dire que j'ai conscience d'aborder un sujet important et un sujet difficile. Important parce que, vous le savez, si le nom de Maurice Blanchot est encore à peu près totalement inconnu du grand...

Pour lire la suite, achetez l'article