Les libertés universitaires (II)

Olivier Beaud

N° 130 Été 2010

Article


Nous avons publié, dans le précédent numéro de Commentaire, la première partie de cette étude. Elle montrait que, sans garanties institutionnelles portant sur l'autonomie, le self-government des universités, la liberté académique (terme qui recouvre ce que l'on appelle aussi les libertés universitaires) serait menacée. Il reste maintenant à démontrer que la définition institutionnelle ou professionnelle de cette liberté académique exige de définir l'idée de l'Université. Car la liberté académique ne doit pas être protégée ou défendue pour le bénéfice des professeurs, mais pour sauvegarder cette idée de l'Université.

O. B.

La liberté académique n'est pas un privilège inventé par les universitaires pour jouir d'une situation exorbitante du droit commun. Elle est un moyen qui permet à l'Université de réaliser ses propres fins en disposant d'un corps professoral jouissant de la liberté nécessaire pour accomplir correctement son...

Pour lire la suite, achetez l'article