Les libertés au temps du coronavirus

Nicolas Baverez

N° 170 Été 2020

Article


La pandémie de coronavirus, à l'égal du krach de 2008 ou de la vague d'attentats djihadistes, constitue une surprise stratégique qui soumet à un test impitoyable les dirigeants comme les institutions des nations. Comme toute grande crise, elle fait émerger une nouvelle hiérarchie entre les États, selon l'efficacité et la rapidité de leur réaction à un évènement extrême, dévastateur et inattendu même s'il était prévisible. L'épidémie est un choc inédit par son caractère universel, par sa violence et par sa complexité dans sa triple dimension de crise sanitaire, économique et politique. Elle présente des défis spécifiques pour les démocraties libérales et pour les droits et libertés qui les définissent.

N. B.

En l'absence de vaccins et de traitements, les stratégies de mise sous contrôle de la contamination impliquent d'instituer et faire respecter des règles strictes de distanciation sociale ainsi que de recourir soit au confinement généralisé de la...

Pour lire la suite, achetez l'article