Les décalages français

Alain Besançon

N° 155 Automne 2016

Article


Il n'est pas toujours besoin pour comprendre le destin des nations d'invoquer leur caractère national. Souvent suffisent les dischronies, les aléas, les accidents, qui ont mis à part la France dans le concert des nations européennes.

ApogéePetit-Dutaillis écrit qu'à la fin du règne de saint Louis, tous les ingrédients de la future monarchie absolue à la française sont déjà réunis. L'État est largement sécularisé, malgré le poids de l'Église dont il s'assure la fidélité, et, bientôt, sous Philippe le Bel, la...

Pour lire la suite, achetez l'article