Lectures pour temps d'épidémies

Guy Berger

N° 170 Été 2020

Article


À l'intention des membres de la Société des amis de Chateaubriand, pour les réconforter et rester en relation avec eux, j'ai recensé à partir de leur écrivain de prédilection quelques lectures classiques. Je suis heureux de partager ces quelques suggestions avec les lecteurs de Commentaire. Ces lectures leur permettront de relativiser notre infortune présente et de percevoir que le monde moderne a, tout de même, quelques avantages. Nous savons que nous descendons d'hommes et de femmes qui ont subi des épreuves, guerres ou épidémies, généralement bien plus graves que celle, certes très sérieuse, que nous devons traverser aujourd'hui. Et nous pensons à ce qu'écrivait Pascal : « Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre ».

G. B.

ChateaubriandÀ tout seigneur, tout honneur, commençons par Chateaubriand et ensuite prenons-le pour guide. Il a consacré des épidémies deux chapitres des au thème Mémoires d'outre-tombe : les chapitres 14 et 15 du livre XXXIV, dans l'édition de Jean-Claude Berchet1 (Pochothèque, tome 2, p. 539-546). Le...

Pour lire la suite, achetez l'article