Le système ferroviaire français : une lente révolution

Émile Quinet

N° 129 Printemps 2010

Article


Le chemin de fer est une activité mûre. La technique évolue lentement ; depuis l'apparition du TGV il y a trente ans, aucune innovation majeure n'a vu le jour. La clientèle est en faible croissance. Pour l'utilisateur, les seuls changements perceptibles se situent dans l'extension progressive du réseau à grande vitesse, dans la complexité croissante de la tarification et, tous les six mois, dans l'ajustement des grilles horaires accompagné de grèves sporadiques, préliminaires apparemment indispensables aux négociations entre les syndicats et la direction de la SNCF sur le sujet.Cette régularité proche de la monotonie invite à rechercher les événements annonciateurs de ruptures possibles.

E. Q.

L'évolution du système Pour l'observateur attentif, les événements annonciateurs ont été nombreux au cours des derniers mois. Depuis le 1er janvier 2010, les services internationaux de voyageurs sont totalement ouverts à la concurrence. À peu près à la...

Pour lire la suite, achetez l'article