Ajouter au panier Acheter des crédits

Le silence italien

Libertés personnelles et confinement

Salvatore Abbruzzese

N° 177 Printemps 2022

Article


Si la pandémie de Covid-19 a affecté aussi bien la France que l'Italie avec des pourcentages semblables de contagion et de décès, le débat sur les mesures de confinement, les gestes barrières et le port obligatoire du masque ne s'est pas développé de manière similaire dans ces deux pays du début de la crise en 2020 jusqu'en octobre 2021. En effet, tandis qu'une ample discussion sur les libertés des citoyens s'est tenue en France, c'est un silence étonnant qui s'est imposé pour longtemps de l'autre côté des Alpes, où leur abrogation temporaire semble n'avoir pas posé de problèmes. La question mérite d'être posée : pourquoi la restriction des libertés personnelles les plus fondamentales n'a-t-elle pas suscité une discussion appropriée en Italie ?

S. A.

L'indifférence italienne envers ce qui ressemble à une sortie du « régime démocratique et libéral1 » a été accompagnée d'une représentation médiatique simpliste de la vie sociale, réduite...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits