Le rêve

Winston Churchill

N° 132 Hiver 2010

Article


Pour le soixante-dixième anniversaire de 1940, il fallait rendre hommage à Churchill, qui fut, comme dirait Time Magazine, « l'homme de l'année quarante ». Il existait un texte de lui, jamais traduit en français, émouvant, plein de tact, d'humour, de clairvoyance politique et de sens historique, The Dream. Il date de 1947 ou 1948. Il a été publié par le Sunday Telegraph, le 30 janvier 1966, et repris dans diverses éditions des œuvres de Churchill. Nous connaissions ce texte. Thérèse Delpech aussi, qui s'est offerte pour le traduire. Nous en avons acheté le droit au représentant de l'Estate of Sir Winston Churchill, et nous sommes heureux d'offrir cette version française à nos lecteurs. Avec nos vœux pour la nouvelle année.

COMMENTAIRE

C'était un après-midi brumeux de novembre 1947, et je peignais à Chartwell, dans l'atelier du cottage en bas de la colline. Quelqu'un m'avait envoyé un portrait de mon père peint pour un des clubs conservateurs de Belfast au moment...

Pour lire la suite, achetez l'article