Le général de Gaulle et les Français

Alain Duhamel

N° 165 Printemps 2019

Article


Le général de Gaulle s'est toujours fait une certaine idée de la France, de lui-même et des Français. De la France, c'est une idée quasi religieuse, presque mystique. De lui-même, c'est une idée altière et intraitable. Des Français, c'est une idée circonspecte, voire goguenarde. L'Homme du 18-Juin regarde la France avec les yeux de Corneille et les Français avec les yeux de Racine : il imagine donc la France telle qu'elle devrait être et les Français tels qu'il croit qu'ils sont. Mais ce qui nous occupe, c'est beaucoup moins l'idée que le général de Gaulle se fait des Français que l'idée que les Français se font du général de Gaulle.

A. D.

Si aujourd'hui le fondateur de la Ve République est regardé quasi unanimement comme un monument national, comme un grand homme, comme notre grand homme du xxe siècle, si les communistes le citent désormais avec respect, si l'extrême droite se l'annexerait presque après avoir tenté de l'assassiner...

Pour lire la suite, achetez l'article