La Ve est-elle une république des sondages ?

Jérôme Jaffré

N° 165 Printemps 2019

Article


Les sondages politiques sont omniprésents. Pas un journal, pas une émission de débat d'actualité sur une chaîne de télévision sans qu'il y soit fait référence. Mais quel rôle jouent-ils précisément dans notre système politique ? La réalité correspond-elle à l'apparence ? La Ve République peut-elle être qualifiée de république des sondages ? En vérité, l'importance des sondages en France est étroitement liée à l'élection présidentielle au suffrage universel et à son poids dans le jeu politique. Pour en prendre la mesure, il est nécessaire de revenir à la découverte des sondages lors de la première élection, celle de 1965, et d'examiner leur installation dans le jeu politique – tant les origines du phénomène permettent de mieux comprendre les causes. Puis, il faut étudier l'évolution de leur rôle au cours des soixante dernières années. Il convient donc de considérer à la fois l'histoire des sondages et l'histoire de la Ve République.

J. J.

ILa découverte de la présidentielle et des sondagesReplaçons-nous en décembre 19651 où se déroule ce scrutin inédit au xxe siècle dont on ne maîtrise pas alors les caractéristiques. Le seul précédent, guère rassurant, date en effet de 117 ans avec l'élection présidentielle du 10 décembre 1848 où Louis...

Pour lire la suite, achetez l'article