La sortie de buts du rapport Thiriez

Alexandre Moatti

N° 170 Été 2020

Article


Lors de sa conférence de presse du 25 avril 2019 en conclusion du « Grand Débat », le président de la République annonçait comme première mesure « la suppression des Grands Corps d'État ». Il allait confier une mission à l'avocat Frédéric Thiriez en ce sens. Après une élaboration difficile, le « rapport Thiriez » était remis mi-février 2020 au gouvernement. La fracassante annonce présidentielle semble remisée aux oubliettes. Les Grands Corps s'en sortent saufs, avec quelques infimes modifications à la marge. L'ENA serait supprimée… mais la future EAP (École d'administration publique) lui ressemble beaucoup : ce sera une ENA plus importante, confortée dans son genre. Quant à la diversité sociale, sujet à travailler bien à l'amont des grandes écoles, sont reprises des mesures déjà annoncées il y a douze ans – ce qui est intéressant n'est guère neuf, et l'inverse. Bref, nihil novi sub sole.

A. M.

Sortie de buts : rien de tel qu'une métaphore footballistique pour exprimer le fait que le rapport « Mission Haute Fonction publique », remis aux pouvoirs publics le 18 février 2020 par Frédéric Thiriez, est loin d'avoir atteint ses objectifs. Notamment sur le sujet névralgique des Grands Corps d'État, il...

Pour lire la suite, achetez l'article