La science économique et le contrôle du risque macroéconomique : une illusion dangereuse

George (de) Menil

N° 146 Été 2014

Article


À la suite de l'article d'André Babeau (« L'avenir de la science économique », Commentaire, n˚ 145, printemps 2014), nous avons interrogé plusieurs économistes, qui ont bien voulu nous faire part de leurs opinions sur l'état actuel de la science économique, après la crise et face aux vives controverses qui, en matière de politique économique, divisent les économistes et souvent les séparent de l'opinion.Nous publions dans ce numéro les réponses de François Bourguignon, de Georges de Ménil et de Philippe Trainar. Nous publierons la prochaine fois celles de Didier Maillard, Béatrice Majnoni d'Intignano et Étienne Wasmer.

COMMENTAIRE

  Georges DE MÉNIL, La science économique et le contrôle du risque macroéconomique : une illusion dangereuse Patron de recherche, maître de l'analyse de la consommation des ménages, André Babeau nous incite à réflé...

Pour lire la suite, achetez l'article