La révolution libérale en Israël et ses détracteurs

Armand Laferrère

N° 153 Printemps 2016

Article


Si un mot devait résumer la transformation de la société et de l'économie israéliennes, au cours de la dernière génération, ce mot serait libéralisme. Il en est résulté des conséquences politiques et économiques qui expliquent l'orientation d'Israël depuis trente ans, notamment quant à la Cisjordanie. Il en est résulté aussi une division de l'opinion israélienne : une minorité politique et intellectuelle refuse ces choix. C'est cette orientation et cette division qu'explique l'article qui suit.

A. L.

L'économie israélienne était, jusqu'aux années 1980, l'une des plus étroitement contrôlées par l'État dans le monde démocratique. L'absence d'alternance politique réelle entre 1948 et 1977 avait créé une économie aussi proche que possible de l'idéal corporatiste. Une élite politique, économique, militaire, culturelle et...

Pour lire la suite, achetez l'article