La politique fiscale du Président Macron

Didier Maillard

N° 165 Printemps 2019

Article


En matière fiscale, les promesses électorales n'engagent pas seulement ceux qui les écoutent, mais, pour le meilleur et pour le pire, sont souvent tenues. Il en a ainsi été, dans le quinquennat de François Hollande, de la taxe à 75 % sur les hauts revenus, du rétablissement rétroactif de l'impôt sur la fortune ancien barème (Nicolas Sarkozy avait, sans le supprimer, réduit de manière importante l'impôt sur la fortune en limitant son taux maximal à 0,5 %), et de l'inclusion de l'ensemble des revenus du capital et des plus-values mobilières dans la base taxable au barème progressif.Le programme du candidat Macron concernant la fiscalité et les prélèvements obligatoires comprenait six grands volets, allant dans le sens de l'allégement. Étudions-les.

D. M.

Emmanuel Macron a proposé, lors de sa campagne électorale, six réformes fiscales. Examinons ses six propositions :la suppression progressive de la taxe d'habitation pour 80 % des contribuables ;la suppression de cotisations sociales « salariés » et l'augmentation corrélative de la CSG ;l'institution d'un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de...

Pour lire la suite, achetez l'article