La politique étrangère américaine et l'idée de progrès

William Pfaff

N° 137 Printemps 2012

Article


Francis Fukuyama a récemment publié aux États-Unis le premier volume (The Origins of Political Order) d'une étude, qui doit en compter deux, et qui raconte en quelque sorte l'histoire antérieure à la période couverte par le célèbre livre de Samuel Huntington : Political Order in Changing Society (1968) ; il va en effet de la préhistoire de l'humanité à nos jours. L'auteur suppose que ce que Huntington appelait la « troisième vague de démocratisation » a déjà largement eu lieu puisque « les démocraties et les économies axées sur le marché » sont devenues « la forme de gouvernement par défaut ». Pour élargir ce nouvel ordre démocratique international, il soutient qu'il sera nécessaire de sauver des « gouvernements effondrés ou instables », programme qui est devenu la mission officiellement déclarée de l'administration Obama.

W. P.

Il est naturel de supposer que nous étions destinés à devenir ce que nous sommes et que l'existence humaine a un sens, un objectif ou une conclusion compréhensibles. Beaucoup de gens ont accepté ce qu'a déclaré l'analyste américain Francis Fukuyama en 1989 : « ce à quoi nous sommes...

Pour lire la suite, achetez l'article