La critique est vendue dans sa globalité.
Ajouter au panier Acheter des crédits

En achetant cet article, vous aurez accès à tous les articles "Critique" du numéro 144

La poésie épique et narrative n'est pas morte

Christophe Mercier

N° 144 Hiver 2013

Critique


Livre référencé : François Esperet : Larrons. (Préface de Jean Ristat, Le Temps des cerises, 120 pages.)

Passé à peu près inaperçu lors de sa première publication, en 2010, aux éditions « Aux Forges de Vulcain », Larrons, le premier livre de François Esperet, ressurgit au « Temps des cerises », préfacé par Jean Ristat. De la part de l'auteur du Naufrage de Méduse, qui fut un proche d'Aragon...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits