Ajouter au panier Acheter des crédits

La monnaie après le Covid-19

Jean-Pierre Landau

N° 172 Hiver 2020

Article


En dix ans, le monde a connu deux crises économiques majeures, la crise financière de 2009-2010 et celle du Covid. Ces crises sont très différentes dans leurs origines et leur déroulement. Mais elles ont en commun d'avoir suscité des interventions monétaires et financières massives de la part des gouvernements et des banques centrales.Aujourd'hui (alors même que l'incertitude persiste sur le Covid), les conséquences sont visibles : des dettes publiques à des niveaux sans précédents en temps de paix ; des bilans de banques centrales de plus de 50 % du PNB ; une fraction importante de la dette publique (et privée) est désormais détenue par ces mêmes banques centrales.Cette configuration nourrit une interrogation générale sur la stabilité macroéconomique dans les prochaines années. Dans cette perspective, cet article considère le rôle passé et futur des banques centrales et de la politique monétaire.

J.-P. L.

L'activisme des banques centralesIl s'est manifesté dans leur fonction première, la création monétaire. Une crise, c'est d'abord une hausse forte et rapide de la demande de monnaie. Elle apparaît dans divers secteurs de l'économie, mais particulièrement chez les entreprises et institutions financières. Cette demande doit...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits