La France et le changement climatique mondial

Robert Dautray, Dominique Meyer

N° 134 Été 2011

Article


Le changement climatique ne connaît pas de frontières. L'augmentation de l'évaporation des océans due à l'élévation des températures accroît l'humidité de l'air, donc les pluies. D'immenses régions du Pendjab sont inondées. Des vagues de chaleur font brûler les forêts russes. L'Australie vit un cauchemar de pluies diluviennes au nord ou de sécheresses ailleurs. L'Afrique du Sahel et celle de l'Est voient leur bétail mourir sur un sol craquelé par l'arrêt persistant des pluies. Les ouragans dévastent les côtes ouest des grands océans. L'eau devient un bien rare. Beaucoup de rivières comme le Rio Grande s'amenuisent ou disparaissent par évaporation. La neige recouvre l'Europe et de grandes parties des États-Unis. Ainsi, tous les aspects du cycle de l'eau sont accrus.Ces phénomènes, qui peuvent paraître contradictoires, se conjuguent, parmi tant de facteurs, avec une augmentation de la démographie et de l'urbanisation mondiales, ainsi qu'avec une raréfaction des ressources entraînant une hausse des prix, bouleversant ainsi des populations déjà trop pauvres.Ces événements climatiques sont jusqu'à présent moins graves en France mais frappent déjà durement nos voisins européens. En se fondant sur les observations scientifiques internationales de ce changement climatique mondial, nous dresserons un diagnostic en ce qui concerne la France et esquissent les options possibles concernant l'avenir de notre pays.

R. D. et D. M.

Malgré le déluge d'informations, peu de personnes savent que le changement climatique mondial est inévitable, qu'il aura des effets sur la France, qu'il sera durable pour les Français vivant aujourd'hui, et que presque rien n'est fait pour les protéger de cette tragédie en marche. Nous...

Pour lire la suite, achetez l'article