La dissuasion. Un héritage pour l'avenir

Philippe Esper

N° 147 Automne 2014

Article


Après la présentation confidentielle des enjeux du nucléaire qui fut faite au général de Gaulle, il y a soixante-dix ans, le bilan de la IVe et de la Ve Républiques fait apparaître l'efficacité du nucléaire français tant pour l'énergie que pour la force de dissuasion. La gestion conduite par les dirigeants de notre défense conduit aujourd'hui à leur accorder confiance quant à leur capacité de développer une dissuasion crédible au-dessus du seuil « de stricte suffisance », s'ils parviennent à enrayer la dérive progressive des budgets. Une telle politique n'est pas contraire à la recherche de solidarités européennes, techniques et opérationnelles. Comme ses prédécesseurs, l'actuel président de la République a montré son attachement à notre outil de dissuasion. Il est souhaitable qu'il s'exprime publiquement à son sujet.

Ph. E.

Soixante-dix ans aprèsInterrogé par Bernard Pivot lors de l'une de ses « Apostrophes », ces fameux et vivants dialogues télévisuels avec des auteurs artistiques, littéraires et scientifiques, Bertrand Goldschmidt, qui venait de publier un de ses ouvrages irremplaçables sur l'aventure nucléaire française et qui fut, trente-cinq ans durant...

Pour lire la suite, achetez l'article
L'Islam et son rapport au monde

L'Islam et ses attraits

Essai sur l'Islam et son rapport à la civilisation occidentale par Alain Besançon