Ajouter au panier Acheter des crédits

La diplomatie (en Chine) n'est pas un dîner de gala

René Viénet

N° 166 Été 2019

Article


Cet article est plus qu'un compte rendu des mémoires de Claude Martin, publiés sous le titre : La diplomatie n'est pas un dîner de gala (Éditions de l'Aube, 2018, 946 pages), car il est d'un style et d'une vigueur amusée propres à son auteur, René Viénet, mais c'est aussi un propos rare dans le genre de l'exercice qui consiste à parler d'un livre. René Viénet profite de l'occasion pour se distraire et distraire ses lecteurs en réglant quelques vieux comptes, de plus d'un siècle, et d'autres plus récents, avec des diplomates, des ministres et des spécialistes des relations avec la Chine, qui manifestement ne sont pas de son goût. Nous lui laissons la liberté de ses appréciations et, à nos lecteurs, celle de les apprécier.

COMMENTAIRE

« La révolution, ce n'est pas convier des amis à dîner, ni un travail de broderie. » Mao Ze Dong, 1927. L'aveuglement et l'ignorance Quiconque a travaillé en Asie pendant une trentaine d'années, y a gé...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits