La Commune de Paris (II). La guerre civile

Sebastian Haffner

N° 162 Été 2018

Article


Voici la suite et la fin tragiques du grand article de Sebastien Haffner dont nous avons commencé la publication dans notre précédent numéro. Elle n'appelle pas de commentaires car les crimes commis par la Commune, les otages fusillés, les bâtiments incendiés, ne justifiaient pas la sanglante répression hors de toute forme judiciaire qui suivit et dont l'ampleur estimée par Sebastian Haffner est peut-être discutable, mais, même discutée, reste injustifiable.

J.-C. C.

L'armée attaque Le dimanche des Rameaux 2 avril 1871, on entendit à Paris gronder les canons. Les gens crurent d'abord qu'on tirait quelque part des salves d'honneur. En réalité, c'était la guerre civile qui commençait. Le Ministre...

Pour lire la suite, achetez l'article