Ajouter au panier Acheter des crédits

L'imaginaire national à l'épreuve

Stéphane Rozès

N° 157 Printemps 2017

Article


La dépression française que la présidentielle a la charge de dénouer au travers d'une dispute commune n'est que la forme spécifique du grand repli qui frappe toutes les parties du monde. Les peuples sont de plus en plus interdépendants économiquement et se séparent humainement. C'est que la globalisation financière et numérique sort des gonds de la mondialisation : mosaïque de communautés diverses culturellement. Les imaginaires nationaux sont déstabilisés et entraînent les réactions populistes, nationalistes et religieuses que nous connaissons. On peut civiliser la mondialisation en réparant ces imaginaires.

S. R.

Lors de la présidentielle de 2012, le candidat François Hollande déclarait dans son discours du Bourget : « Chaque nation a une âme » et de préciser : « La France n'est pas le problème, la France est la solution. » Un quinquennat après, la dépression française perdure. Nous demeurons le pays le plus pessimiste...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits