L'Europe reviendra dans l'histoire

Bruno Angelet

N° 160 Hiver 2017

Article


L'Europe n'est pas sortie de l'histoire, elle n'est même plus, comme disait Raymond Aron, « au balcon de l'histoire ». Elle rentre d'un long voyage de soixante ans dans un espace intemporel et hors gravité. Franchissant le sas post-impérial du traité de Rome, elle se régénère dotée d'un ordre intérieur, un ordo europeo en voie de politisation et qui ne pèsera sur son voisinage et sur la politique mondiale que si elle se donne une nouvelle capacité régalienne et un système de références offrant un sens historique et une identité à ses citoyens. En attendant la réalisation de cette nouvelle étape, les institutions communes restent notre acquis le plus précieux.

B. A.

Quiconque veut écrire l'histoire de quelqu'un des grands États de l'Europe pendant les deux derniers siècles est obligé d'écrire l'histoire de l'Europe tout entière.William RobertsonWilliamRobertson, Préface à l'Histoire du règne de l'empereur Charles Quint, 1769.L'Europe existe-t-elle ? Seuls...

Pour lire la suite, achetez l'article