La critique est vendue dans sa globalité.

En achetant cet article, vous aurez accès à tous les articles "Critique" du numéro 154

L’âge de la frime et de l’amnésie

Henri Astier

N° 154 Été 2016

Critique


Livre référencé :

Pierre BONCENNE : Le Parapluie de Simon Leys. (Philippe Rey, 2015, 256 pages.)

 Simon LEYS : Quand vous viendrez me voir aux Antipodes. Lettres à Pierre Boncenne. (Philippe Rey, 2015, 192 pages.)

 Simon LEYS : The Hall of Uselessness. (Recueil d’essais, New York, New York Review Books Classic, 2013, 576 pages.)

À propos de Simon Leys, Henri Astier a publié dans le Times Literary Supplement, le 15 janvier dernier, sous le titre « In the age of sham and amnesia », l’article qui suit. Nous le remercions d’avoir bien voulu le traduire, et le TLS d’avoir autorisé cette publication.

Dans les années 1960 et 1970, un peuple qui s’estime le plus raffiné de la terre est tombé sous le charme du tueur le plus sanguinaire de l’histoire. Mao Zedong eut des adulateurs dans de nombreux pays, mais en France son fan...

Pour lire la suite, achetez l'article