L'accord avec l'Iran : un pari stratégique

Camille Grand

N° 153 Printemps 2016

Article


L'accord nucléaire conclu en juillet 2015 à Vienne est un compromis stratégique dont la grande complexité technique trahit l'absence de confiance entre les parties. Il entend apporter une solution durable à l'une des principales crises de prolifération nucléaire. C'est à ce titre, après douze ans de négociations, un succès diplomatique. Sa mise en œuvre sera longue et exigeante et il n'est pas exclu qu'une crise considérable ne survienne. Sans espérer que cet accord transforme le Moyen-Orient, il marque cependant une avancée majeure en matière de non-prolifération, qui doit être jugée sur ses mérites propres. Il s'agit en somme d'un pari stratégique dont seul l'avenir dira s'il a réellement mis un terme au programme nucléaire iranien.

C. G.

Après douze années de négociations, deux accords intermédiaires, un nombre incalculable de reports et un huis clos interminable, un accord restreignant les ambitions nucléaires iraniennes a été signé le 14 juillet 2015 à Vienne par la République islamique d'Iran et les six puissances réunies dans le groupe « EU3 + 3...

Pour lire la suite, achetez l'article