Juillet 1914 (II). La faillite du système international

Gérard Araud

N° 146 Été 2014

Article


Dans un premier article, paru dans notre livraison précédente sous ce même titre,
Gérard Araud a présenté et analysé l’enchaînement des événements qui, entre le
23 juillet et le 1er août 1914, mena à la guerre. Dans un second article, il étudie maintenant
les causes de cette déflagration et les responsabilités encourues. Celles des Étatsnations
qui furent les protagonistes et celles liées à l’effondrement du système d’équilibre
conçu pour prévenir les drames. Le « concert des nations » a été impuissant et
n’a pu prévoir les effets de la crise autrichienne. Il en est résulté une guerre dont
personne n’avait envisagé la nature, l’ampleur et les conséquences.

COMMENTAIRE

La recherche des causes de la Première Guerre mondiale a été un temps un des sujets favoris des historiens. Il s'agissait, en effet, d'expliquer l'inexplicable, l'effondrement soudain d'une civilisation dans un conflit dont les conséquences immédiates ou...

Pour lire la suite, achetez l'article