Joseph Roth, l'exil et Le Roman des Cent-Jours

Anka Muhlstein

N° 162 Été 2018

Article


Soixante-dix ans après sa parution, un roman quasiment oublié de Joseph Roth, Le Roman des Cent-Jours, a été réédité en 2016 par New Directions, une maison d'édition américaine. À cette occasion, Anka Muhlstein a publié un article, dans la New York Review of Books, sur les années d'exil de l'écrivain qu'elle nous a autorisé à reproduire. Robert Silvers nous avait aussi donné son accord, peu de temps, hélas, avant de disparaître. Dans cet article, Anka Muhlstein retrace les étapes de la vie et de l'œuvre de Joseph Roth : la fin de l'Empire des Habsbourg, les succès d'un auteur prestigieux, l'exil, les derniers romans, l'Anschluss, le désespoir et la mort d'un grand écrivain.

COMMENTAIRE

Hitler fut nommé chancelier du Reich le 30 janvier 1933. Le jour même Joseph Roth prit le train de Berlin pour Paris et ne remit plus jamais les pieds en Allemagne. Le chroniqueur célébré de la Frankfurter Zeitung, observateur acéré de la vie politique et culturelle allemande, correspondant étoile du...

Pour lire la suite, achetez l'article